Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 19 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 3 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 7 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 4 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

RÉUNION DES PRODUCTEURS DE PÉTROLE LES 6 ET 7 DÉCEMBRE

L'Opep doit serrer ses vannes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, décideront vraisemblablement d'une baisse de leur production de plus de 1 million de b/j.

Le marché semble avoir déjà intégré l'information. La nouvelle d'une reconduction de l'accord de la baisse de l'offre Opep-non Opep de 1,8 million de barils par jour, au-delà de la fin du mois de décembre est tombée la veille de la visite de l'héritier du trône saoudien en Algérie. «Nous nous sommes mis d'accord pour prolonger cette entente» avait déclaré, le 1er décembre, le président russe lors de la clôture du sommet du G20, après s'être entretenu avec le prince Mohamed Ben Salmane. «Nous allons surveiller ensemble la situation sur le marché», avait ajouté Vladimir Poutine. Les cours de l'or noir qui s'étaient enfoncés sous la barre des 60 dollars, ont vigoureusement réagi en gagnant plus de deux dollars lundi à Londres. Une progression encore soutenue, hier. Le baril de Brent pointait à 62,44 dollars vers 15 heures à Alger, enregistrant un bond de 75 cents. «Le pétrole accroît ses gains avec les espoirs d'une baisse de l'offre», a expliqué Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.
«Les investisseurs sont de plus en plus certains que l'Arabie saoudite et la Russie vont réduire substantiellement l'offre, afin de tenter de maîtriser la surabondance» d'or noir, a-t-il indiqué. L'alliance Opep-non Opep va donc sans coup férir, serrer ses vannes. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, décideront vraisemblablement d'une baisse de leur production de plus de 1 million de b/j.
La baisse de 1,8 million de barils par jour, fruit de l'initiative diplomatique d'envergure initiée par le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika qui a permis aux cours de l'or noir de rebondir, devrait donc s'amplifier. De combien l'Opep et ses 11 alliés réduiront leur offre? La réponse ne tardera pas à tomber. On est à J-2 du verdict. Pour l'instant, on doit se contenter d'échos qui nous sont soigneusement distillés. Ce qui est certain par contre, c'est que l'Arabie saoudite et la Russie, membres influents de l'alliance Opep-non Opep sont à la manoeuvre. Ces deux gros producteurs mondiaux ont préparé le terrain à une réduction acquise de l'offre. «Un consensus s'annonce pour une réduction de la production de 1,1 million de barils par jour, afin de tenter de faire diminuer la récente chute brutale des prix.» peut-on lire sur le site d'Investing.com.
L'Arabie saoudite avait annoncé une réduction de sa production de 500.000 barils par jour, en décembre tout en revendiquant une baisse de 1 million de barils par jour. Une proposition qui doit être entérinée lors de la réunion de l'Opep qui se tiendra jeudi et vendredi prochains, dans la capitale autrichienne. Le suspense sera levéce week-end...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha