Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 14 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 18 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 4 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 20 °C
30
 Ouargla Min 6 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 6 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min -1 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 3 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

ORAN-MOSTAGANEM

34 harraga interceptés au large

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

À Mostaganem, 20 candidats à l'eldorado incertain ont été secourus, en début de semaine au large, après quatre jours de leur disparition.

«Riche» en matière de tentatives d'immigration clandestine a été la fin de la semaine de la partie ouest du pays. Hier matin, 30 candidats à l'immigration clandestine, composés en deux groupes distincts, ont été interceptés par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d'Oran. Le premier groupe, constitué de 15 personnes dont deux femmes et un bébé de 4 mois, a tenté de rallier les côtes espagnoles à l'aide d'une embarcation pneumatique, avant que leur projet ne soit stoppé à 02h45 à 8 miles au nord de Cap Aiguille, dans la daïra d'Oran. Le second groupe est composé de 19 personnes, dont trois de nationalité étrangère. Ils ont pris le large à bord d'une embarcation pneumatique, avant d'être interceptés à 8 heures du matin à 5 miles au nord de Cap Falcon, dans la station balnéaire de Aïn El Türck. Après les procédures réglementaires, les 34 candidats à l'immigration clandestine ont été remis, aux services de la Gendarmerie nationale pour être présentés à la justice. Mardi, les unités du groupement territorial des garde-côtes d'Oran ont réussi à mettre en échec, au nord de Cap Falcon dans la daïra de Aïn El Türck, une tentative d'immigration clandestine de 37 harraga, dans deux opérations distinctes. Un premier groupe formé de 25 harraga, qui était à bord d'un pneumatique, a été intercepté à 2 heures du matin par les gardes-côtes à 8 miles au nord de Cap Falcon à Aïn El Turck, a-t-on appris, précisant que «trois ressortissants africains figurent parmi les candidats à l'immigration clandestine». Un second groupe au nombre de 12 harraga dont une femme, également à bord d'un pneumatique, a été intercepté à 8h30 du matin, à 10 miles au nord de Cap Falcon par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d'Oran. Ces candidats à l'immigration clandestine ayant tenté, en vain, de rallier les côtes espagnoles à partir des côtes oranaises, ont été remis à la Gendarmerie nationale qui les a présentés à la justice. À Mostaganem, six tentatives d'immigration clandestine impliquant 61 personnes ont été déjouées dans la nuit du lundi à mardi.
Des unités relevant de ce corps constitué, ont intercepté quatre embarcations dotées de moteurs, avec à leur bord 43 personnes. L'interception a eu lieu à 15 miles marins (28 km) au nord-est de Mostaganem. Les personnes, arrêtées et transférées au port commercial de Mostaganem, ont pris le départ des plages de Sidi Medjdoub, de Mostaganem, de Sidi Lakhdar et de Achâacha, dans le but d'atteindre les côtes espagnoles. D'autre part, les éléments du groupement territorial des gardes-côtes ont mené une opération combinée avec la Gendarmerie nationale qui a permis de déjouer deux tentatives d'embarcation clandestine de 18 personnes à partir des plages de Sidi Medjdoub et de Stidia. Après achèvement des procédures administratives et juridiques en vigueur, les personnes arrêtées ont été déférées devant la justice.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha