Accueil |Nationale |

ENTRE ÉLIMINATIONS ET REDDITIONS

189 terroristes neutralisés en 2018

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
ces résultats reflètent la volonté de l'ANP à mettre en échec les desseins macabres de ces criminelsces résultats reflètent la volonté de l'ANP à mettre en échec les desseins macabres de ces criminels

Le bilan de l'armée pour l'année 2018 est éloquent: 701 kilos de cocaïne, 24,96 tonnes de kif, 2,2 kilos d'héroïne et plus de 500.000 psychotropes.

L'année écoulée s'est distinguée par de grands résultats, en matière de lutte antiterroriste, contre la contrebande, le trafic d'armes, le narcotrafic et la criminalité organisée, comme le prouve le bilan annuel de l'Armée nationale populaire.
Plusieurs terroristes ont été neutralisés au courant de l'année 2018 indique le site du ministère de la Défense nationale qui a dressé un bilan exhaustif des multiples opérations menées par l'ANP. Ainsi, pas moins de 189 terroristes ont été neutralisés, dont 32 abattus, 132 ont déposé les armes et 25 ont été arrêtés. Le bilan annuel fait état également de l'arrestation de 170 éléments de soutien. Les résultats font état aussi de la récupération de 22 membres de familles de terroristes, dont des enfants. A cela, s'ajoute la destruction de 499 abris pour terroristes et huit ateliers destinés à la fabrication de bombes et d'explosifs.
Ces opérations organisées et coordonnées entre les différentes unités de l'ANP, ont permis également la récupération d'une importante quantité de munitions de guerre, notamment dans la région sud. Il s'agit de 707 pièces d'armement dont 231 Kalachnikov, 388 fusils, 25 pistolets, 48 pistolets-mitrailleurs, 15 lance-roquettes, 399 chargeurs, 52 chaînes de munitions et 94 764 balles de différents calibres, 42 grenades, 143 charges propulsives, 160 détonateurs, 457 capsules pour explosifs et 498 obus.
L'ANP a, par ailleurs, découvert et détruit 512 bombes de confection artisanale, 61 mines, 32 téléphones piégés, 2224,2 kg de matières explosives et 1659,87 kg de produits chimiques servant à la fabrication des explosifs. Concernant la lutte contre la criminalité organisée, le trafic de drogue et l'émigration clandestine, le bilan fait état de l'arrestation de 611 narcotrafiquants, 1800 contrebandiers, 950 orpailleurs, 41 plongeurs sans autorisations. Lors de ses opérations, l'ANP fait donc état de la saisie d'une importante quantité de drogue s'élevant à 701.995, kilogrammes de cocaïne, 24,96 tonnes de kif traité, 2,2 kg d'héroïne et 509.828 comprimés psychotropes. Ces opérations se sont soldées par la saisie de 945 véhicules, 17 drones, 78 moyens de communication et 89 paires de jumelles, 46,18 tonnes et 886120 unités de tabacs 995.281 unités de différentes boissons, 1240,2 tonnes de denrées alimentaires destinées à la contrebande, 1.032.044) litres de carburants, 486 détecteurs de métaux, en plus de 1 405 groupes électrogènes, 1215 marteaux piqueurs et 54 sacs de mélange de pierres et d'or brut, 3.176.788 unités de produits pyrotechniques. A noter que dans la lutte contre l'émigration clandestine, l'ANP a arrêté 6 834 immigrants clandestins et mis en échec 3 983 tentatives.
On pouvait lire aussi que ces résultats «reflètent la volonté du Haut Commandement de l'Armée nationale populaire à mettre en échec les desseins macabres de ces criminels, et démontre le professionnalisme, la vigilance et la détermination de nos Forces armées à la préservation des intérêts suprêmes du pays et la protection de la souveraineté du territoire national».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha