Accueil |Nationale |

POUR ASSURER UN RÉVEILLON EN TOUTE SÉCURITÉ À CONSTANTINE

48 opérations non-stop de la sûreté de la wilaya

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les unités ne laisseront rien au hasard avec des interventions précisesLes unités ne laisseront rien au hasard avec des interventions précises

D'un quartier à l'autre, les unités de la BRI et d'intervention se sont appliquées sans réserve. dans leur mission.

Sous les yeux des journalistes des différents organes de presse, en présence des photographes et caméramans, les différentes unités de la sûreté de la wilaya de Constantine ont mené des opérations non-stop durant 48 heures pour assurer un réveillon en toute sécurité. D'un quartier à l'autre, les unités de la BRI et d'intervention se sont appliquées sans réserve dans leur mission. Des opérations qui se sont d'ailleurs soldées par l'arrestation de plusieurs personnes en possession de drogue dont un repris de justice surnommé Clot et d'armes prohibées.
Les unités ne laisseront rien au hasard avec des interventions précises ciblant les quartiers les plus chauds de la ville de Constantine et ses communes. Boumerzoug, en passant par Souika et jusqu'à El Rahba, ces unités ont fait preuve d'un grand professionnalisme et de rigueur, non sans avoir respecté les principes des droits de chaque personne ayant subi une fouille, que ce soit pour une vérification ou une arrestation. Sur les axes routiers et les Routes nationales chaque véhicule suspect passera par une fouille minutieuse. La nouvelle ville Ali Mendjeli, El Khroub, Aïn S'Mara, les barrages fixes et mobiles ont travaillé 24h/24. La sûreté de la wilaya était décidée à assurer un réveillon sans incident. Le but a été atteint puisque l'on n'a noté aucun dépassement. Dans ces opérations, les policiers ont investi même les endroits les plus reculés ou s'installent habituellement des groupes qui s'adonnent aux boissons alcoolisées. Effectivement, c'est à ce niveau-là que plusieurs individus ivres morts ont été appréhendés avec des armes blanches.
Les services de la sûreté de wilaya ont su avec ce dispositif spécial préserver la sécurité des citoyens et de leurs biens ainsi que les activités programmées. Les mesures ont été prises particulièrement au niveau des points marqués par le regroupement des foules en pareille période, ou par d'importantes affluences. Il s'agit surtout des places publiques, des centres commerciaux, des centres culturels et des hôtels où des activités sont programmées de tradition. Toujours dans le même ordre de préoccupations, ayant trait à cette fin d'année, un plan spécial a été mis en place au niveau des entrées et sorties de toutes les villes de la wilaya. L'objectif était d'assurer la sécurité des déplacements des personnes ainsi que veiller à une bonne fluidité de la circulation.
Pour ce faire, des patrouilles renforcées ont été mobilisées au niveau des points de barrage pour les contrôles et la sécurisation nécessaires. Ce n'est pas tout, puisque la presse nationale a été invitée à se rendre au niveau de l'aéroport Mohamed Boudiaf pour s'informer de plus près des mesures entreprises par la sûreté de la wilaya pour la même occasion. Deux officiers avaient reçu les journalistes, le chargé de la communication de la PAF Mohamed Belhattab et Abdelhamid Baâziz. Après avoir fourni des informations sur les vols de l'après-midi du 30 décembre vers Istanbul et la Tunisie, les deux officiers ont autorisé les journalistes à s'informer par eux-mêmes, tout en leur expliquant que les mesures sont habituellement appliquées pour contrer toutes les formes de crime, dont les tentatives de faire fuir la devise, par un système de ciblage du profil d'un suspect ou d'un terroriste.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha