Accueil |Nationale |

RENDEZ-VOUS POUR LE RENOUVELLEMENT DE VISAS

Il y a du nouveau!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

VFS Global a lancé de nouvelles facilitations qui permettent à ceux qui détiennent un visa pour la France, qui a expiré depuis moins de deux ans, de prendre rendez-vous plus rapidement.

Bonne nouvelle pour ceux qui veulent renouveler leur visa pour la France. Le prestataire de service VFS Global a lancé de nouvelles facilitations qui permettent à ceux qui détiennent un visa Schengen, qui a expiré depuis moins de deux ans, de prendre rendez-vous plus rapidement. En fait, cette section de renouvellement de visas existait déjà depuis un moment dans la prise de rendez-vous, mais elle ne concernait que ceux qui avaient un visa qui avait expiré depuis moins d'un an. Mais sur instruction de l'ambassade de France en Algérie, le délai a été repoussé. «Nous informons notre aimable clientèle que vous pouvez prendre un rendez-vous 'court séjour-renouvellement de visa'' si vous avez un visa Schengen (émis) valide ou est expiré depuis moins de deux ans. La période des deux ans est calculée à partir de la date d'expiration du visa jusqu'à la date de prise du rendez-vous», souligne un communiqué de VFS Global. Pour mieux expliquer la situation, VFS donne un exemple concret: «date d'expiration du visa: «5 décembre 2016, prise de rendez-vous: le 6 décembre 2018: n'est pas considéré comme un renouvellement de visa. Prise de rendez-vous le 4 décembre 2018: est considéré comme un renouvellement de visa». Une nouvelle qui devrait tordre le cou aux «trabendistes» des rendez-vous! Il faut dire qu'un nouveau métier est né depuis quelques années, c'est-à-dire la vente de rendez-vous visa pour la France. Un métier des plus rentables puisque cela se négocie entre 6 000 et 12 000 dinars. La belle affaire! Mais depuis que VFS a atteint sa vitesse de croisière, le problème des rendez-vous se pose de moins en moins. Il y a de plus en plus de disponibilité, coupant l'herbe sous le pied de ces nouveaux «artisans». Ces facilitations techniques laissent entrevoir des facilités «politiques». En novembre dernier, le président Français Emmanuel Macron, déclarait avoir donné des instructions à l'ambassadeur de France en Algérie pour faciliter l'obtention du visa au profit de certaines catégories professionnelles. «Des instructions ont été données à l'ambassadeur pour faciliter l'obtention de visas pour les journalistes, les écrivains et les hommes d'affaires», avait-il déclaré. Néanmoins, depuis cette annonce, rien de concret n'a finalement été fait. Malgré les assurances de l'ambassadeur, les refus sont de plus en plus nombreux. Des artistes, des médecins, des hommes d'affaires...se sont vu refuser un visa qu'ils obtenaient pourtant très facilement. Cependant, la semaine dernière, le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a annoncé devant les sénateurs de son pays des facilitations pour l'obtention de visas touristiques pour les Algériens, au même titre que les ressortissants de quatre autres pays, à savoir la Russie, la Chine, le Maroc et l'Inde. Est-on devant la fin de la crise des visas? Wait and see...

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha