Accueil |Nationale |

DES MÉGAPROJETS VONT MÉTAMORPHOSER LE VISAGE DE LA CAPITALE

Les nouvelles perles d'Alger

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Ces grands projets urbains vont marquer la capitaleCes grands projets urbains vont marquer la capitale

Avec autant de projets structurants, la capitale, qui vit au rythme des mutations, va se réconcilier avec son architecture et pourquoi pas se transformer en métropole de la Méditerranée?

Vue du ciel, Alger aura un nouveau visage en 2019. Un visage plus lumineux. Voire imposant avec les grandioses infrastructures qui seront inaugurées dans les prochaines semaines. De leur hublot, les passagers d'un avion qui survole la capitale, pourront admirer l'imposant bâtiment de verre à l'architecture futuriste de la nouvelle aérogare internationale d'Alger. Ils auront aussi cette impression de pouvoir toucher, en tendant juste la main, le minaret de la Grande mosquée d'Alger. Et en détournant les yeux un peu vers l'est, un autre joyau architectural s'offrira au regard: le nouveau stade de Baraki. Ces grands projets urbains vont marquer la capitale du sceau de la modernité. A commencer par la nouvelle aérogare dont la réception est annoncée pour les prochains jours. Une infrastructure majestueuse qui portera la capacité de l'aéroport d'Alger à 10 millions de passagers par an, contre six actuellement. Construit sur quatre hectares, le nouveau terminal international s'offre avec ses deux niveaux et son sous-sol, une surface utile de plus de 20 hectares. Il sera équipé d'un parking informatisé pour 4500 véhicules, de trois parkings pour avions, de voies de circulation d'une superficie de plus de 424.000 m2 outre 120 banques d'enregistrement et 84 guichets de contrôle. Dans cette nouvelle aérogare, dont les travaux de réalisation ont été confiés à la société chinoise Cscec, les grands halls éblouissants impressionnent. De même que les nombreux ascenseurs panoramiques. En un mot, le décor est à couper le souffle! Sans oublier toutes les structures qui viennent en appoint. Il y a entre autres, le futur hôtel de l'aéroport de la chaîne Hayat Regency et la nouvelle ligne ferroviaire reliant l'aéroport à Bab Ezzouar sur un tronçon de 3 km (dont 1,4 km en tunnel) d'où toutes les destinations seront desservies. La nouvelle gare ferroviaire est quasiment achevée. Elle sera mise en service incessamment pour relier l'infrastructure aéroportuaire au réseau ferré national. Les travaux d'extension du métro d'Alger reliant El Harrach à l'aéroport international sont également en cours. Rien n'a donc été laissé au hasard afin que la nouvelle aérogare soit de haut standing. La capitale ne recevra pas uniquement ce joyau. La Grande mosquée d'Alger est l'autre fierté de l'Algérie.
Considérée comme la plus grande en Afrique et la troisième dans le monde après celles de La Mecque et de Médine, la mosquée est à plus de 90% de réalisation. Elle constitue un chef-d'oeuvre architectural avec ses six kilomètres d`écritures calligraphiques, gravées sur du marbre et de la pierre. Son minaret, le plus haut au monde, est constitué de 43 étages, desservis par des ascenseurs panoramiques. Un musée, un centre de recherche pour l'art et l'histoire, des bibliothèques, une école du Coran, un centre culturel, un institut, une médiathèque, une vidéothèque, une filmothèque... Tout a été prévu pour accueillir 120 000 fidèles, même l'immense hôtel et la grande esplanade bordée de jardins et de bassins et plans d`eau. Djamaâ El Djazaïr sera, à ne pas en douter, un pôle attractif religieux, culturel et scientifique. Ce mégaprojet a nécessité un budget initial de 1,6 milliard de dollars, revu à la hausse, ces deux dernières années. Autre grand projet tant attendu: le nouveau stade de Baraki. Ce projet, il faut le dire, a pris énormément de retard. Attendu depuis plus d'une dizaine d'années, il a enfin atteint plus de 85% de taux de réalisation. Mais l'actuel ministre fait de la réception du deuxième plus grand stade de la capitale après celui du '5 Juillet'' une priorité. La nouvelle infrastructure destinée pour accueillir 40.000 supporters devra être réceptionnée en juillet. Avec autant de projets structurants, la capitale qui vit au rythme des mutations, va se réconcilier avec son architecture pourquoi pas se transformer en métropole de la Méditerranée?

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha