Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

APRÈS LE MSP, TAJ, FFS ET LE FLN

L'ambassadeur américain sonde Benflis

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'ambassadeur américain sonde Benflis

«La prochaine élection présidentielle doit se tenir dans les délais constitutionnels.»

Le président du parti Talaie El-Hourriyet, Ali Benflis, a reçu, hier au siège de son parti, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Algérie, John Desrocher, à sa demande. Selon un communiqué du parti de l'ancien chef de gouvernement «les relations entre l'Algérie et les Etats-Unis et leur développement futur, la situation prévalant dans le pays, ainsi que le contexte régional, ont été les questions évoquées au cours de l'entretien». Ali Benflis, a considéré que «la prochaine élection présidentielle doit se tenir dans les délais constitutionnels». Les deux hommes ont également procédé à un échange de vues sur la situation régionale et son impact sur la sécurité de notre pays. L'ex-chef de gouvernement a réaffirmé l'attachement de son parti à la sécurité et à la stabilité du pays. Il a déclaré que «l'Armée nationale populaire avait toutes les capacités pour faire face à toute menace aux frontières et à la sécurité du pays». Au cours de l'entretien, «le président du parti a présenté son évaluation de la situation dans notre pays à trois mois de l'élections présidentielle». Tout en évoquant la situation politique actuelle et la situation économique et sociale des plus difficiles que traverse notre pays, le candidat malheureux à la présidentielle de 2004 et 2014, a considéré que «la prochaines élection présidentielle, doit se tenir dans les délais constitutionnels et peut être une opportunité pour donner la parole au peuple souverain en organisant une élection propre et ouvrir ainsi la voie à une solution pacifique consensuelle de la crise globale qui affecte notre pays», a-t-il estimé. Dans ce contexte, il a évoqué sa proposition de sortie de crise «à travers une démarche responsable, pacifique, consensuelle, graduelle, par le biais d'un dialogue inclusif». Pour rappel, le représentant diplomatique américain a effectué une tournée d'écoute auprès de plusieurs partis dont le FFS, le MSP et les partis de l'alliance présidentielle y compris chez TAJ de Amar Ghoul.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha