Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

Le baril se maintient au-dessus de 60 dollars

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les cours de l'or noir ont aligné sept séances de hausse consécutives depuis le début de la nouvelle année avant de demander à souffler.

L'or noir reste dans le vert. Contre vents et marées. La réplique robuste de l'alliance Opep-non opep qui a mis en oeuvre son accord de réduction de son offre de 1,2 million de barils par jour, la volonté affichée du chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole de propulser les cours au-dessus des 80 dollars ont incontestablement ragaillardi les prix.
L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle allait réduire en janvier ses exportations de pétrole de 10% par rapport à novembre afin de stabiliser les prix, a indiqué le 9 janvier son ministre de l'Énergie.
«Le royaume, premier exportateur mondial de pétrole, réduira ses exportations de 800 000 barils par jour à 7,2 millions en janvier contre 8 millions bpj en novembre,» a précisé Khalid al-Falih. Une réduction supplémentaire de 100 000 barils par jour est prévue pour le mois de février.
Dans la foulée, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a indiqué vendredi que la Russie a commencé à réduire davantage sa production de pétrole et le niveau de réduction pourrait atteindre 50 000 barils par jour d'ici la fin janvier.
Des initiatives qui doivent pousser le marché à une réaction plus énergique pour que la tendance baissière soit inversée.
Au début du mois d'octobre, les prix du Brent, qui sert de référence au pétrole algérien, culminaient au-dessus des 85 dollars avant de s'écrouler au point de s'enfoncer sous la barre des 50 dollars.
Un niveau de prix qui a servi de base à l'Algérie pour confectionner sa loi de finances. La main du président américain n'est pas étrangère à cette chute vertigineuse qu'il a appelée de tous ses voeux.
Les Etats-Unis ont réussi à les faire dégringoler à travers leur production qui a atteint un record: plus de 11 millions de barils par jour!
Le coup de grâce leur a été porté par la reculade de l'hôte de la Maison-Blanche.
Donald Trump a décidé d'assouplir les sanctions qui devaient mettre sous embargo les exportations iraniennes de pétrole en autorisant huit pays, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, la Turquie, la Grèce et Taïwan à continuer de s'approvisionner temporairement en or noir iranien. Il fallait réagir énergiquement pour arrêter la saignée.
Le marché a été amputé de plus de 1,2 million de barils par jour dès le 1er janvier alors que l'Arabie saoudite a réduit son offre de 460 000 barils par jour en décembre. Ce fut le déclic. Le marché a reçu le message 7 sur 7.
Les cours de l'or noir ont aligné sept séances de hausse consécutives depuis le début de la nouvelle année avant de demander à souffler hier.
Le prix du baril de Brent a clôturé la semaine qui s'est achevée le 11 janvier à 60,55 dollars cédant au passage 1,13 dollar.
Les avancées dans les négociations commerciales entre Pékin et Washington et la réduction de la production opérée par l'Opep, doivent en principe contribuer à le soutenir.
«Le pétrole a connu une bonne reprise car la volonté de l'Arabie saoudite de réduire la production a clairement été livrée au marché», a déclaré Hong Sungki, un trader en matières premières chez NH Investment & Securities Co. à Séoul.
Les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine alimentent encore une incertitude aux marchés financiers et pétroliers mondiaux, pouvant conduire à des corrections des prix à court terme a-t-il ajouté.
Le baril va probablement rectifier le tir. On le saura dès demain...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha