Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

LES PLUIES ET LES NEIGES PROVOQUENT DES ACCIDENTS

Un mort et des dégâts à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une personne de sexe masculin, âgée de 47 ans, a été emportée par les eaux d'un oued en crue.

Les pluies qui continuent de s'abattre accompagnées de neige sur la wilaya de Tizi Ouzou ont provoqué des dégâts relativement importants sur les routes. La gravité se trouve d'autant plus accentuée que ces dernières ont causé des accidents de circulation mortels à travers les communes. C'est maintenant, une traditionnelle litanie qu'à chaque intempérie, les discussions ne tournent qu'autour des dégâts comme si c'était une fatalité. Des bilans émanant de la Protection civile et des services de sécurité font état de graves conséquences de ces pluies qui sont somme toute normales en cette saison hivernale.
Aussi, hier, dans la matinée, les premiers bilans commençaient à tomber. C'est ainsi que la Protection civile fait état de l'intervention de ses éléments de l'unité principale de Tizi Ouzou et de Draâ Ben Khedda appuyés par des plongeurs de la Protection civile pour un véhicule coincé dans un chemin de chantier dans un oued en crue. L'accident est survenu sur le chemin de wilaya 128 reliant Draâ Ben Khedda à Boghni et dans la commune de Tademaït précisément.
Une personne de sexe masculin, âgée de 47 ans, a été emportée par les eaux de l'oued en crue. Repêchée et évacuée vers le CHU de Tizi Ouzou, la victime ne survivra pas à ses blessures. Le même bilan fait état également de deux personnes de sexe masculin âgées de 41 ans et 45 ans. L''une des deux victimes blessée au niveau du visage, a été évacuée vers l'Epsp Draâ Ben Khedda. Son véhicule a pu être dégagé de la rivière grâce aux éléments de la Protection civile, mais il est très endommagé. Pour effectuer ces interventions, la Protection civile note avoir mobilisé 35 agents d'intervention entre officiers, agents et plongeurs, deux ambulances, deux camions avec outillages d'éclairage et matériels de sauvetage et de dégagements de véhicule ainsi que le matériel de plongée.
Durant la même journée et à l'autre bout de la wilaya, les mêmes services de l'unité principale de Tizi Ouzou sont intervenus pour un accident de la circulation survenu sur la RN 12 au lieudit Thawint Oulakhrif dans la commune de Tizi Rached. Une personne de sexe masculin et âgée de 62 ans est décédée sur les lieux de l'accident.
En fait, après des années, le phénomène prend une ampleur alarmante. Les crues provoquent des dégâts invraisemblables à travers les routes. Aucune commune ni village n'a été épargné par leurs conséquences. Aujourd'hui, beaucoup de voix s'élèvent pour diagnostiquer la situation et arrêter les causes exactes de ces drames. Les pluies ne provoqueraient pas autant de dégâts si les infrastructures routières avaient été réalisées dans les normes techniques requises. Le laisser-aller et surtout le laisser-faire, qui a caractérisé ces travaux, doivent, selon les citoyens, cesser et les entreprises réalisatrices doivent rendre des comptes. Les services techniques au niveau des communes sont également pointés du doigt, car ce sont eux qui ont eu la charge du suivi des chantiers.
Enfin, beaucoup n'omettent pas de dire que la responsabilité des populations est aussi engagée pour une simple raison. Les réseaux d'alimentation en eau potable et en gaz sont parmi les causes qui font que les routes sont une proie facile aux crues. Ces conduites sont tracées le long des routes causant la fragilisation du sol qui est facilement creusé par les torrents. Mais, en fait, les tracés des conduites ne pouvaient se faire à travers les champs à cause du phénomène des oppositions. Ce qui fait dire à beaucoup que ces conséquences sont en partie le retour du bâton.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha