Accueil |Nationale |

HOMMAGE À FEU SEDDIK KHETTALI

L'homme qui a parlé en targui à l'Unesco

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un certain 4 décembre 2013, une délégation algérienne débarque en Azerbaïdjan pour y inscrire l'imzad au patrimoine mondial. Ils étaient trois, le professeur Slimane Hachi: Nounou une joueuse d'imzad et Seddik Khettali, cofondateur de l'association «Sauver l'imzad». Après que Nounou ait fait vibrer la salle par des notes de l'imzad, Seddik Khettali prend la parole en targui. Une première dans une telle institution mondiale. Cet homme nous a quittés le 12 janvier 2018. A l'occasion du premier anniversaire de sa mort, une journée hommage a été organisée, hier, à Dar el imzad.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha