Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

ILS SERONT INSTALLÉS DEMAIN AU CONSEIL DE LA NATION

Les nouveaux sénateurs arrivent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les membres du Conseil de la nation devront réélire le président de cette institution, qui sera désigné par le président de la RépubliqueLes membres du Conseil de la nation devront réélire le président de cette institution, qui sera désigné par le président de la République

«La liste du président de la République sera connue incessamment.»

L'installation officielle des membres du Conseil de la nation élus interviendra ce mardi, 15 janvier. La séance plénière qui se tiendra à cette occasion, sera consacrée à l'élection les membres de la commission de validation de la qualité de sénateur, conformément au règlement intérieur du Sénat. A l'issue de la cérémonie d'installation officielle, les membres du Conseil de la nation devront réélire le président de cette institution, qui sera désigné par le président de la République. Selon toute vraisemblance, l'actuel président, Abdelkader Bensalah, membre fondateur et dirigeant du RND, sera reconduit à la tête de cette institution. Par ailleurs, malgré sa domination, le FLN n'a jamais réclamé ouvertement la présidence de la deuxième chambre du Parlement. Le mandat de Abdelkader Bensalah ainsi que d'autres ex-ministres comme El-Hachemi Djiar, Saïd Barkat, Ould Abbès et d'autres, s'est déjà achevé. A ce propos, certaines sources, parlent du retour de Abdelaziz Belkhadem et de Abdelmalek Sellal à travers leur désignation au Conseil de la nation. En outre, le président de la République dévoilerait incessamment la liste de nouveaux membres du Sénat, nommés au titre du quota réservé au tiers présidentiel, selon plusieurs sénateurs. Les membres désignés sont généralement issus de différentes régions du pays et divers horizons, en tenant compte de l'équilibre régional... Il faut noter que 24 sur 48 membres du tiers présidentiel sont concernés par ce renouvellement partiel. Souvent, après chaque renouvellement, le chef de l'Etat décide aussi bien de mettre fin aux fonctions de certains sénateurs, de désigner d'autres membres que de reconduire d'autres. Pour rappel, les résultats provisoires de l'élection pour le renouvellement partiel du Conseil de la Nation, organisée le 29 décembre dernier, ont permis au parti FLN de confirmer sa domination, grâce à une large victoire illustrée par l'obtention de 32 sièges sur les 48 qui étaient en jeu, suivi de loin du RND avec 10 sièges à la chambre haute du Parlement.
Après la proclamation de ces résultats, le parti du Front de Libération nationale (FLN) a obtenu 32 sièges, suivi du RND (10 sièges), les indépendants (3 sièges), le FFS (2 sièges) et le Front El-Moustakbal (1 siège). le FLN dispose au total, après le vote de samedi, de 59 sièges à la chambre haute du Parlement. C'est la première fois que l'ex-parti unique obtient ce score dans l'élection pour le renouvellement du Conseil de la nation depuis la création du Conseil de la nation. Et c'est la première fois que le RND de Ahmed Ouyahia soit laminé à ce point et descendu à un niveau assez bas en matière de résultats.
Le dernier renouvellement partiel de 2015 avait été marqué par la victoire du FLN qui avait remporté 23 sièges, suivi du RND (18 sièges), les Indépendants (quatre sièges), le FFS (deux sièges) et El Fadjr Al Djadid (un siège). En dépit du score du FLN, le RND avait gardé alors la majorité au Conseil de la nation, avec 43 sièges, contre 40 pour le FLN, mais le ralliement de trois élus indépendants et de l'élu d'El Fadjr El Djadid au FLN avaient redonné la majorité au doyen des partis.
Le Conseil de la nation avait été créé lors de la révision de la Constitution en 1996. Il est composé de 144 membres, dont 96 élus au scrutin indirect et secret deux-tiers) et 48 désignés par le président de le République dans le cadre du tiers présidentiel.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha