Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

STRUCTURES PUBLIQUES FERMÉES À ALGER

Bedoui ordonne leur réouverture

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le ministre de l'Intérieur ne précise pas de quelles structures il sagitLe ministre de l'Intérieur ne précise pas de quelles structures il sagit

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a aussi demandé la récupération des biens des collectivités locales non exploités, hier, lors d'une visite d'inspection dans la capitale.

La Journée de la commune n'a pas été symbolique ou une simple formalité. Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire l'a marquée de son empreinte. Et de quelle façon! Les élus locaux de la capitale s'en souviendront certainement longtemps.
Lors d'une inspection des travaux de confortement de la façade maritime et d'aménagement de la baie d'Alger, effectuée, hier, à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la commune, Nouredine Bedoui leur a ordonné de procéder à la réouverture des structures publiques fermées à Alger et à la récupération «immédiate» des biens des collectivités locales non exploitées, afin de les mettre au service des jeunes. Il a appelé, par ailleurs, à la création de nouveaux espaces de loisirs au niveau de la capitale, d'autant que la baie d'Alger compte «près de 2,5 millions d'habitants. Les élus locaux doivent se soumettre à «l'application stricte de la politique d'éradication des bidonvilles, en vue de libérer de nouveaux espaces et de les exploiter dans la création de structures de loisirs et de distraction» a-t-il souligné. La capitale, qui ambitionne de jouer un rôle de premier ordre dans le pourtour du Bassin méditerranéen, ne peut, en effet, plus se permettre d'être gérée de manière anarchique alors que ses bidonvilles sont en voie d'être éradiqués. La Casbah, joyau architectural et berceau de la révolution algérienne, qui a accueilli en son sein et vu défiler ses principaux chefs, est sur le point d'être restaurée afin de rayonner et affirmer sa stature de patrimoine mondial. Le ménage doit donc être fait. Pas question de faire le lit de la clochardisation urbanistique qui a enlaidi Alger la Blanche et les autres villes du pays. Les pouvoirs publics n'ont pas lésiné sur les moyens pour redonner son lustre d'antan à El Mahroussa.
Une enveloppe financière de 100 milliards de dinars a été allouée à l'extension du projet d'aménagement de la baie d'Alger. Nouredine Bedoui, qui a mis à profit la célébration de la Journée nationale de la commune pour inaugurer le jardin de Prague, à l'issue des travaux de son réaménagement, ainsi que l'Institut national de musique Amar Ezzahi, suite à sa restauration, a appelé à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives de la capitale pour se rapprocher des citoyens et prendre en charge leurs préoccupations. La wilaya d'Alger «s'est élargie après sa réorganisation et la construction de nouvelles cités, d'où l'impératif de créer des délégations au niveau des circonscriptions administratives et des nouvelles cités pour se rapprocher des citoyens et prendre en charge leurs préoccupations» a-t-il indiqué. Avant d'entamer sa visite d'inspection en compagnie du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, Nouredine Bedoui a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des martyrs du devoir national et en hommage à Mustapha Bounetta, président de la délégation exécutive de la commune d'Oued Koriche, assassiné par des terroristes en 1994.
Un moment solennel qui a précédé des annonces qui détonnent.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha