Accueil |Nationale |

ILS ORGANISENT UN RASSEMBLEMENT LE 27 JANVIER

Les retraités de Sonatrach ne décolèrent pas

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le collectif a décidé d'entreprendre cette démarche après son appel aux plus hautes autorités du pays pour prendre en charge leurs doléances, mais peine perdue.

Le géant pétrolier Sonatrach continue de faire face à la colère de ses travailleurs retraités. Le collectif, qui représente ces derniers, a appelé tous les concernés, dans les 48 wilayas, à poursuivre leur action de protestation, jusqu'à avoir gain de cause. Pour montrer son courroux, le collectif des retraités libres et frondeurs de Sonatrach, compte observer un «méga sit-in» à la date du 27 du mois en cours. Et ce, au niveau du siège du groupe situé à Djenane El Malik, Hydra.
Le collectif a décidé d'entreprendre cette démarche après son appel aux plus hautes autorités du pays pour prendre en charge leurs doléances, mais peine perdue.
Les retraités de Sonatrach ne cessent de dénoncer leur marginalisation et l'injustice dont ils font l'objet. Les protestataires auraient également envoyé «une lettre à l'adresse du P-DG de Sonatrach, Ould Kaddour». Ils devaient le rencontrer suite à «la promesse de la direction», mais cela ne s'est jamais réalisé.
Par conséquent, ils estiment que le seul moyen de se faire entendre est d'initier un grand rassemblement. Le porte-parole du collectif a déclaré que «plus de 30 000 retraités du groupe SH, à travers l'ensemble du territoire national, sont privés de leurs droits». Il a fait savoir que son organisation exige que la tutelle «se conforme aux lois de la République, à la législation en vigueur et aux conventions, mais surtout obtenir des réponses favorables à toutes les réclamations». Il s'agit des «pensions, indemnité d'expérience professionnelle (IEP) pour tous les retraités sortis après 2009 et l'indemnité compensatoire (I.C) pour tous ceux ayant exercé dans les bases de vie au Sud, régime célibataire d'avant le mois d'avril 2011».
Le collectif a fait encore savoir que les principes de la République qui se résument dans les prononcés judiciaires plaidant en faveur des retraités pour une régularisation de leur PCR à 20% et celle de l'IEP et de l'I.C. Les jugements définitifs avec grosse exécutoire ont été notifiés et les saisies sur compte ont été ordonnées sans pour autant que la SH et la Mutuelle ne se conforment aux lois.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha