Accueil |Nationale |

ALORS QUE SES TROIS COMPLICES SONT ACTIVEMENT RECHERCHÉS

Un voleur de véhicules arrêté à Tizi Ouzou

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un voleur de véhicules arrêté à Tizi Ouzou

Les services de sécurité de Tizi Ouzou ont arrêté, hier, vendredi, un individu ayant été l'instigateur de plusieurs vols de voitures, entre autres. C'est ce qu'a indiqué, hier, la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Selon cette dernière, suite à une plainte déposée par un citoyen de la région de Mekla, pour vol de son véhicule, les forces de police de la sûreté de daïra de Mekla ont ouvert une enquête qui a abouti à l'identification et l'arrestation de l'auteur. Ce dernier est âgé de vingt-trois ans, a précisé la même source. Il s'agit d'un repris de justice qui n'est pas à son premier forfait. La cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou a révélé en outre que l'enquête a permis de savoir que l'individu en question, est également l'auteur de plusieurs affaires de vol dont des véhicules, volés par effraction, et autres méfaits, commis dans d'autres circonscriptions. Le mis en cause n'activait pas seul, a-t-on appris. En effet, il sévissait en compagnie de trois complices. Ces derniers ont été identifiés. Ils sont actuellement activement recherchés. Présenté au parquet d'Azazga, le mis en cause a été mis en détention préventive, pour les chefs d'inculpation d'association de malfaiteurs en vue de la commission d'un délit de vol et port d'arme apparente. Il y a lieu de souligner, en outre, que la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou vient de rendre public le bilan annuel 2018 de l'ensemble de ses activités sur le territoire de la wilaya. Ainsi, a-t-on révélé, que les services de wilaya de la police judiciaire ont traité 2922 affaires, mettant en cause 3213 individus dont 253 ont été mis en détention préventive et ce, durant la période s'étalant du 1er janvier au 31 décembre 2018. Ainsi, neuf affaires liées à des attroupements impliquant 60 personnes ont été traitées. Pour crime et délit contre la paix publique, trois affaires ont été traitées impliquant un individu alors que concernant les crimes et délits commis par des particuliers contre l'ordre public, 129 affaires ont été traitées, impliquant 228 individus dont 23 ont été mis en détention préventive. Par ailleurs, la cellule de communication de la sûreté de wilaya a indiqué que s'agissant des crimes et délits contre la sécurité publique, sept affaires ont été traitées, impliquant 24 individus dont sept ont été mis en détention préventive.
«Pour faux et usage de faux, 113 affaires ont été traitées en 2018, impliquant 132 individus dont 17 ont été mis en détention préventive», ajoute-t-on. Au chapitre des crimes et délits contre les personnes, 1076 affaires ont été traitées, impliquant 1380 individus dont 28 ont été mis en détention préventive tandis que dans le volet des crimes et délits contre la famille et les bonnes moeurs, 35 affaires ont été traitées, impliquant 70 individus dont 21 ont été mis en détention préventive. Le même bilan annule révèle que par rapport aux crimes et délits contre les biens, 1344 affaires ont été traitées, impliquant 1025 individus dont 80 et un ont été mis en détention préventive. Pour atteinte à l'économie nationale, deux affaires ont été traitées, impliquant un individu et pour infractions en matière de stupéfiants, 207 affaires ont été traitées, impliquant 288 individus dont 76 ont été mis en détention préventive. En outre et «grâce au travail de recherche et renseignement opérationnel», 20 affaires liées au trafic d'armes à feu et munitions ont été traitées durant l'année 2018 et se sont soldées par l'arrestation de 38 individus. Déférés au parquet, 11 ont été mis en détention préventive. Et, dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, trois mille cinq cent cinquante-trois opérations dites coup de poing ont été menées, ciblant 4385 lieux, et le contrôle de 44784 individus. 474 individus ont été déférés au parquet pour différents délits. Il s'agit de: port d'armes blanches prohibées, détention de stupéfiants et psychotropes, individus recherchés, séjour illégal, autres délits. Leur présentation au parquet s'est soldée par la mise en détention préventive de 81 d'entre eux. La cellule de communication de la sûreté de wilaya a indiqué que comparativement à l'année 2017, il a été enregistré une baisse de la criminalité et ce, «grâce aux efforts conjugués des différents services de police, et le concours notable des citoyens par le signalement des crimes via les numéros verts».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha