Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

ALORS QUE LE PROJET D'EL BAYADH N'A PAS ENCORE VU LE JOUR

Nos agriculteurs rêvent d'être des... "cow-boys"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Nos opérateurs reviennent avec plein de projets...Nos opérateurs reviennent avec plein de projets...

Une rencontre a regroupé à Sacramento (Californie) 25 opérateurs économiques algériens activant dans le domaine agricole avec leurs homologues américains. Ils leur ont vendu la fertilité de l'Algérie.

Transformez l'Algérie en Californie d'Afrique, un rêve que l'on nous vend depuis des années. En vain! Pourtant, la mégaferme d'El Bayadh laissait planer cet espoir. Néanmoins, il s'est vite transformé en une grosse polémique, surtout que ce projet était présenté comme un «modèle» d'investissements US hors hydrocarbures. Mais la bureaucratie et le manque d'expérience sont passés par là! Même si ce projet de tous les espoirs n'est pas encore mort, il n'en demeure pas moins qu'il n'arrive pas à décoller, toutefois, les espoirs qu'il a suscités ont montré la voie aux responsables du secteur de l'agriculture qui rêvent d'attirer les spécialistes américains du domaine en Algérie. Ils ne se sont donc pas fait prier pour «draguer» les agriculteurs californiens!
Ainsi, une délégation d'opérateurs économiques algériens activant dans le domaine agricole est aux States pour parler «business». Une rencontre s'est tenue mercredi dernier regroupant 25 «cow-boys» algériens avec leurs homologues américains. Lors de cette rencontre, tenue en présence du ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, la partie algérienne a exposé les potentialités et les opportunités de coopération et de partenariat qui portent aussi bien sur les activités relevant de la sphère de production que sur celles qui se trouvent en son amont et en aval. À cette occasion, le ministre a affirmé que cette rencontre entre les opérateurs algériens et américains s'inscrivait dans le cadre de la stratégie du secteur, initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour renforcer la sécurité alimentaire de l'Algérie et contribuer à sa croissance économique. «Les résultats probants obtenus sont, à l'heure actuelle, renforcés et consolidés en encourageant les investissements productifs nationaux et étrangers afin de satisfaire la totalité des besoins nationaux et de conquérir des marches à l'export», précise Abdelkader Bouazghi. Ce dernier met surtout en avant la haute technologie dans le domaine agricole de l'Oncle SAM. Il aspire à voir cette technologie prendre l'accent algérien. «Les États-Unis ont organisé leur transition vers une agriculture performante et hautement productive, qui en fait aujourd'hui une puissance agricole de premier plan», a t-il souligné. «Le savoir-faire et la technologie américains méritent d'être au centre des échanges entre les deux pays pour donner lieu à des partenariats féconds et mutuellement avantageux, notamment dans les filières stratégiques», a poursuivi le ministre. Ces discussions se concrétiseront-elles sur le terrain? Les Américains savent, en tout cas, sur quel terrain des plus fertiles ils avancent. En plus, le premier responsable de l'agriculture a fait savoir que les «obstacles» bureaucratiques seront levés. Mieux encore, Bouazghi leur a même promis des facilités. «Les opérateurs économiques bénéficieront de l'accompagnement et de l'aide nécessaire à la réalisation de leurs projets», s'est-il engagé. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs, mais il semble bien que des projets algéro-américains se dessinent sur nos champs. Si bien évidemment les erreurs du projet d'El Bayadh ne se reproduisent pas... Wait And See...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha