Accueil |Nationale |

CONSTANTINE

485 kg de viande blanche saisis par la police

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La marchandise saisie devait être écoulée au niveau de la nouvelle ville Ali MendjeliLa marchandise saisie devait être écoulée au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjeli

Rien que durant l'année 2018, pas moins de132,6 tonnes des différents produits impropres à la consommation ont été saisies.

La sûreté de la wilaya a procédé à la saisie de pas moins de 485 kilogrammes de viande blanche qui s'est avérée impropre à la consommation et ne répond pas aux normes légales. Cette opération, qui entre dans le cadre de la protection des consommateurs, a été menée en collaboration avec les agents de la chambre de commerce de la wilaya de Constantine de la lutte contre la fraude. L'opération a eu lieu, selon un communiqué de la sûreté de la wilaya, jeudi dernier, avec 20 interventions surprises. La marchandise saisie devait être écoulée au niveau de la nouvelle ville Ali Mendjeli. La sûreté de la wilaya effectue ce genre d'intervention, régulièrement, afin de mettre un terme à la mauvaise foi des commerçants à la recherche du gain facile. Au courant de l'année 2018, les services de la direction de la chambre de commerce assistés par la police, ont enregistré une valeur de 82,63 millions de dinars de marchandises non conformes aux normes. Elle équivaut à 132,6 tonnes de différents produits impropres à la consommation et ne répondant pas aux critères de sécurité exigés. A ce sujet, le chef de service du contrôle des produits alimentaires auprès de la direction du commerce, Fayçal Djeghim a déclaré que «la valeur des produits saisis, en 2017 était de l'ordre de 104,17 millions de dinars pour les 101,7 tonnes de marchandises impropres à la consommation saisies, une quantité considérable de compléments alimentaires». Il ajoute que durant l'année 2018, «les brigades de contrôle de la qualité et de répression de la fraude ont saisi plus de 52 tonnes de denrées alimentaires et près de 35 tonnes de produits pour absence d'étiquetage, ainsi que 11,6 tonnes de viande blanche et de viande rouge». Le même responsable, dont le service intervient également au niveau des fast-foods, souligne, qu'au courant de l'exercice 2018 «3,5 tonnes de denrées alimentaires proposées à la vente dans les fast-foods ont été saisies, ainsi que 2 tonnes de produits pharmaceutiques considérés comme dangereux pour la santé du consommateur». Notons que 4623 PV contre 4353 procès-verbaux ont été enregistrés au cours de l'année 2017, comparé à 2018 les mêmes services ont indiqué que le taux a nettement augmenté. Les infractions constatées sont relatives au flagrant manque d'hygiène, à l'absence de l'étiquetage, vente de produits impropres à la consommation, ainsi qu'à l'absence de certificat de garantie. Ces opérations se sont soldées par la fermeture de 162 locaux commerciaux. Des mesures plus sévères ont été prises pour l'année 2019, afin de protéger le consommateur.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha