Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

BAISSE DES VISAS, VISITE DU PRÉSIDENT MACRON ET RÉUNION DE LA CIHN

L'ambassadeur de France répond

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'ambassadeur de France répond

«Il n'y a pas de quotas de visas pour les Algériens», a déclaré, hier, à TSA, l'ambassadeur de France, à l'occasion de la réouverture de la librairie Mauguin à Blida. La réponse a le mérite d'être clair, mais Xavier Driencourt veut être encore plus précis en ajoutant: «On n'a pas dit que cette année nous allons délivrer un certain nombre de visas. Il est important de le dire.» L'ambassadeur de France ne s'arrête pas là. En réponse à la question de savoir s'il n'y aura plus de visas pour les Algériens en 2019, il dit simplement «il faut poser la question au consul général, j'en sais rien», a répondu Xavier Driencourt. «Il est difficile de le dire à l'avance», a repris Marc Sédille, consul général de France en Algérie, présent également à Blida. Il y a lieu de préciser que le nombre de visas délivrés par les services consulaires français aux Algériens a baissé en 2018, comparé à 2017. Le chiffre est passé de 413.000 à 297.000. Questionné également sur la non-programmation de la visite d'État du président Emmanuel Macron en 2018 après l'annonce faite lors de la visite d'amitié du président français, en Algérie, l'ambassadeur de France a expliqué ce report par la situation sociale interne dans son pays. Selon lui, le Premier ministre français Édouard Philippe a également annulé une visite en Algérie qui devait avoir lieu en décembre 2018. «En décembre, le gouvernement avait un certain nombre d'urgences à traiter», a-t-il noté. Xavier Driencourt a enfin fait état d'un certain retard qui sera enregistrée dans la programmation de la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (Cihn) prévue en 2019 en raison de la présidentielle en Algérie. «Compte tenu des annonces qui ont été faites en Algérie (organisation de la présidentielle en avril prochain), cette réunion sera retardée un peu. Nous gardons, pour l'instant, tous les projets et on les sortira dès que le four sera chaud. Là, vous allez être occupés plus par les questions internes que les questions étrangères en Algérie», a souligné l'ambassadeur.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha