Accueil |Nationale |

Amara Benyounès temporise

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Quatre jours après la convocation du corps électoral par le président Bouteflika pour le 18 avril prochain, Amara Benyounès a choisi, encore une fois, de temporiser avant de se positionner vis-à-vis de l'élection présidentielle. Le président du MPA a ainsi réitéré hier sa «décision de principe», à l'issue de la réunion de son bureau national, en affirmant dans un communiqué que «c'est son conseil national qui déterminera, au moment opportun et de manière définitive, la position du parti vis-à-vis de cette élection». Benyounès a rappelé également que «personne ne peut empêcher un candidat de se présenter, en dehors des membres du Conseil constitutionnel, seul habilité à se prononcer sur la validité des candidatures. De même que personne ne doit également obliger un citoyen à se porter candidat». Un message clair adressé à ceux qui réfutent le droit au président de la République de briguer un nouveau mandat.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha