Accueil |Nationale |

LE MINISTRE DE L'INTÉRIEUR BIENTÔT À ANNABA

Qu'apportera Bedoui pour la perle de l'Est?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Sa virée à Annaba intervient dans un contexte où le front social est en ébullitionSa virée à Annaba intervient dans un contexte où le front social est en ébullition

Cette visite vivement attendue, renseigne sur l'intérêt que porte le gouvernement au développement de la wilaya de Annaba.

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire Nouredine Bedoui effectuera, apprend-on auprès du wali de Annaba, Toufik Mezhoud, une visite de travail et d'inspection, dans la wilaya de Annaba dans les prochains jours. Lors de sa virée à Annaba, qui intervient dans un contexte où, le front social est en ébullition, Nouredine Bedoui visitera les mégaprojets en chantiers, dont la nouvelle ville de Draâ Errich et le projet de la gare maritime et les zones d'extension touristique dans le chef-lieu de la commune de Annaba, ainsi que les zones d'activités dans les daïras de Berrahal et Aïn El Berda entre autres.
Il se rendra certainement, à la zone d'expansion touristique de Ain Achir, qui va abriter plus de huit projets touristiques, dont deux complexes touristiques et plusieurs hôtels. Seront probablement concernés par cette visite, d'autres projets en cours de réalisation, le mégaprojet commercial Ardis, dans la localité de Sidi Salem, et également, les chantiers relevant du secteur des travaux publics et l'hydraulique. La visite de Nouredine Bedoui, traitera certainement du foncier qui fait défaut à Annaba, mettant en stand-by, plusieurs projets structurants de la wilaya. Et comme il fallait s'y attendre, les opérations de «maquillage» des façades et des devantures de certains édifices publics, objet de la visite, ont déjà commencé. On apprend à cet effet qu'une armée d'agents communaux a été réquisitionnée pour faire «le nécessaire» et rafistoler de nombreux endroits du chef-lieu de la wilaya et certaines communes concernées par la visite. Ainsi, depuis plusieurs jours, c'est la grande agitation à Annaba. Il faut dire que l'indifférence de certains responsables locaux à Annaba, les élus notamment, vient d'être secouée par cette visite de Bedoui. En témoignent les travaux tous azimuts ici et là dans toute la wilaya. On a aperçu à l'entrée sud de la wilaya, au point giratoire de Sidi Brahim, dont l'état laisse à désirer, une dizaine d'agents communaux en mission de désherbage et de plantation. Mais l'impressionnant dans cette opération, est que des plantes ont fleuri en moins d'une demi-journée! Pis encore, les nids-de-poule qui occasionnaient un désagrément aux automobilistes, ont comme par enchantement disparu, grâce aux opérations de réfection, effectuées en moins d'une demi-journée!
La rénovation et l'éclairage public ont également été pris en charge en un temps record. En somme, chaque responsable élu ou directeur de l'exécutif, s'attelle selon son domaine, à préparer, pour ne pas dire maquiller et rattraper le retard affectant ses responsabilités. Il faut dire que, c'est là, la plus grande opération de lifting que la ville de Annaba ait connue. D'importants moyens humains et matériels ont été mobilisés, pour dépoussiérer l'image de Annaba la Coquette. Les uns embellissent, les autres assainissent. Entre les uns et les autres, il y a ceux qui ornent tout ce qui peut attirer le regard de Bedoui, en camouflant des lacunes de gestion. Cette dernière est à l'origine du malaise du citoyen, qui endure la dégradation du cadre de vie. Celui-ci, censé être à la charge des locataires des APC des différentes communes de Annaba. Pourquoi attendre la visite du ministre de l'Intérieur, pour mettre en évidence la vraie image de Annaba?
Pourquoi de telles actions ne peuvent-elles pas durer dans le temps et dans l'espace. Les Annabis n'ont-ils pas droit à un cadre de vie agréable? Ces questions et bien d'autres sont soulevées par des observateurs, quant à l'appel à l'élargissement des prérogatives des APC. Ces dernières qui n'arrivent même pas à assumer, ce qui leur a été conféré par leur électeurs...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha