Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

TIZI OUZOU

Le barrage de Taksebt rempli à 81,79%

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le barrage de Taksebt rempli à 81,79%

La saison estivale 2018 avait été gâchée sérieusement et le nombre des estivants avait baissé de plus de deux millions à cause du problème de la pénurie d'eau.

Il n'y aura pas de pénurie d'alimentation en eau potable dans toute la wilaya de Tizi Ouzou l'été prochain et pour cause: le taux de remplissage du barrage d'eau de Taksebt était, jusqu'à hier matin, de 81,79%. Il s'agit d'une très bonne nouvelle qui rassurera sans doute l'ensemble de la population de la wilaya et des autres régions alimentées également à partir du même barrage. L'information concernant le taux de remplissage du barrage de Taksebt a été donnée, hier matin, par les responsables du secteur de l'hydraulique dans la wilaya de Tizi Ouzou qui paraissaient extrêmement réjouis d'une telle générosité de la nature pour cette année 2019. Ce qui effacera sans doute le mauvais souvenir de l'hiver 2018 où la situation était loin d'être aussi reluisante. En effet, pour rappel, l'année dernière, en pareille période (début février), le taux de remplissage du barrage de Taksebt n'était que de 37%.
Le taux en question a donc plus que doublé grâce aux pluie diluviennes, mais aussi aux fortes quantités de neige qui se sont abattues sur le nord du pays durant les mois de décembre, janvier et les premières deux journées du mois de février en cours. «L'été prochain donc, il n'y aura pas de pénurie en alimentation en eau potable», a déclaré avec certitude un responsable de l'Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Tizi Ouzou qui a expliqué que quand la ressource hydrique existe, tous les autres problèmes sont gérables et faciles à régler comme la détérioration des conduites d'eau, entre autres. L'été 2019 sera donc un été sans soif. Ce qui réjouira également les habitants des deux régions balnéaires de la wilaya, à savoir Tigzirt et Azeffoun. Pour rappel, la saison estivale 2018 avait été gâchée sérieusement et l'affluence des estivants avait baissé de plus de deux millions à cause du problème de pénurie d'eau qui a frappé de plein fouet les deux localités touristiques suscitées. En plus du barrage de Taksebt, nous avons appris également, hier, que les travaux de trois sur les six stations d'épuration d'eau dont a bénéficié la wilaya de Tizi Ouzou l'année dernière, vont être lancés dans les prochains jours car le choix de l'entreprise qui prendra en charge ces projets a été effectué suite à un appel d'offres fructueux. Il s'agit des deux stations d'épuration d'eau qui seront implantées dans la commune d'Irdjen et de la troisième qui sera réalisée dans la commune des Ouadhias. Un appel d'offres sera incessamment lancé également pour la réalisation des trois autres stations d'épuration prévues dans les localités de Aïn El Hammam, Ouacif et Mechtras. Le coût de la réalisation de ces six stations d'épuration d'eau est de l'ordre de 5,5 milliards de dinars et l'Etat a dégagé l'enveloppe financière en question. Il ne reste donc aux entreprises qui mèneront les travaux de réalisation de ces six projets qu'à respecter les délais impartis dans le cahier des charges.
Notons aussi que de nombreux efforts sont actuellement consentis afin d'extirper le maximum de communes de la wilaya de Tizi Ouzou au calvaire du manque d'eau potable qui ressurgit particulièrement durant la saison chaude. On peut citer le projet d'alimentation de toute la région de Bouzeguène à partir de Tichy-Haf (dans la wilaya de Béjaïa) ainsi que l'alimentation en eau de la région d'Azeffoun à partir de la station de dessalement d'eau de Cap Djinet dans la wilaya de Boumerdès. En outre, la région de Tigzirt a également bénéficié d'un projet d'une station de dessalement d'eau de mer, mais sa réalisation accuse un grand retard pour une multitude de raisons.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha