Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

ZOOM SUR LA VISITE DE BEDOUI À ANNABA

Beaucoup de promesses et plein d'espoir

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Bedoui au cours de sa visite à la coquetteBedoui au cours de sa visite à la coquette

La visite de Nouredine Bedoui à la wilaya de Annaba, a, vraisemblablement, boosté l'état d'âme d'une population très affectée par les inondations, mais surtout, par un développement à la traîne.

Survenue en plein intempéries, la visite du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, accompagné de Hocine Necib et Abdelghani Zalène, respectivement, ministre des Ressources en eau et des Transports, a été un message fort des hautes sphères de l'état, quant à l'intérêt accordé à la wilaya de Annaba. C'est ce que Nouredine Bedoui n'a pas cessé de rappeler, lors des haltes qui ont ponctué le périple de sa visite. Celle-ci a permis au ministre de l'Intérieur d'avoir un aperçu sur la situation prévalant dans cette wilaya où le développement peine à démarrer.
Bien que les dégâts occasionnés par les intempéries qui ont touché, il y a une semaine, plusieurs localités de la wilaya de Annaba, fussent au centre de la visite, néanmoins cela a été une occasion pour le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, de rassurer les habitants, sur la prise en charge de cette wilaya, qui n'a rien perdu de sa coquetterie, selon Bedoui «Annaba est toujours la coquette, elle est la plus belle ville d'Algérie et de toute la Méditerranée», a-t-il lancé, à l'intention d'un parterre d'élus et de représentants de la société civile. Ces derniers ont soulevé une batterie de préoccupations et de soucis, déplorant au passage, l'état prévalant dans cette wilaya mal en point. S'exprimant sur les inondations qui ont frappé Annaba, le ministre s'est interrogé: «Ne faut-il pas chercher dans l'agression contre la nature les causes de cette catastrophe?» en mettant en exergue, le détournement du cours des oueds ou leur suppression totale. Une question à travers laquelle, le ministre a pointé du doigt les inconséquences générées par une gestion erratique du développement de la ville, notamment en ce qui concerne les inondations. Estimant la position géo-hydrique de la wilaya, Bedoui a recommandé de prendre les mesures nécessaires en mobilisant les moyens et les énergies pour mettre un terme définitif aux inondations. «Annaba demeure la priorité des priorités», a-t-il lancé. Ainsi, outre le lancement d'un programme consistant de lutte contre les inondations, la wilaya de Annaba sera reliée à la liaison satellite d'alerte BMS inondations», a annoncé le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales.
Une mesure devant protéger à l'avenir la wilaya contre les inondations. Avec beaucoup d'attention, Nouredine Bedoui a pris connaissance des lacunes et de la mauvaise gestion, pour ne pas dire, des dépassements dans certaine communes. Le commis de l'Etat, lors de son intervention, a, avec délicatesse développé un discours unificateur, appelant les acteurs à conjuguer leurs efforts au sein d'une synergie versée dans la démocratie consultative, regroupant tout un chacun, pour un développement à la hauteur de cette wilaya.
Celle-ci, pour le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, s'achemine vers une meilleure perspective. Dans ce sens, Bedoui a indiqué que la visite prévue à Annaba est toujours maintenue: «Nous reviendrons dans les prochains jours, avec plusieurs ministres de divers secteurs, pour une visite de travail qui touchera les 12 communes de la wilaya», a-t-il déclaré. En attendant, Nouredine Bedoui a invité les responsables à se rapprocher davantage des citoyens pour une réelle prise en charge de leurs préoccupations.
Ces dernières s'articulent principalement autour du logement. Il a relevé dans ce sens, la volonté de l'Etat à éradiquer l'habitat précaire, annonçant pour l'occasion un programme de relogement et de prise en charge des familles qui sera élaboré en coordination avec les associations et les différents intervenants dans les collectivités locales. En somme, Nouredine Bedoui, ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, a laissé entendre que, pour réussir l'échéance en perspective, à savoir la présidentielle du 18 avril prochain, il faut oeuvrer à préserver la sérénité et la stabilité du pays. Un processus ne pouvant être assuré qu'avec la prise en charge des préoccupations des citoyens demeurant pour le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, la pierre angulaire de l'Algérie.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha