Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

POUR ÉVITER LES ERREURS DU PASSÉ ET L'ÉPARPILLEMENT DES EFFORTS

Le MSP appelle à l'adhésion autour de Makri

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le MSP appelle à l'adhésion autour de Makri

Le MSP met en avant l'importance de la prochaine échéance électorale et appelle à une large adhésion autour de la candidature de son président, Abderrezak Makri.

Plongé dans les préparatifs du prochain scrutin, le Mouvement de la société pour la paix (MSP) qui a acté la candidature de son président, Abderrezak Makri, à la présidentielle du 18 avril prochain, continue d'appeler les citoyens à opter pour le changement. Pour cette formation politique, la continuité ne peut en aucun cas être assurée et le maintien du statu quo «ne servira qu'à préserver les intérêts de certains cercles». Accusant ces cercles de «manoeuvres politiciennes» qui mèneront le pays vers «un péril certain», le MSP affirme que ces personnes qui cherchent à profiter de la situation actuelle du pays «devront porter l'entière responsabilité des conséquences de leurs actes». Dans un communiqué qui a sanctionné la réunion hebdomadaire de son bureau exécutif, le parti de Abderrezak Makri n'a pas omis de mettre en avant l'importance de la prochaine échéance électorale soulignant que la présidentielle est «annonciatrice de la fin d'une époque et du début d'une nouvelle ère, où la priorité n'est pas le positionnement personnel ou partisan, mais le resserrement des rangs et la sagesse. Une nouvelle ère où il faudra éviter d'éparpiller les efforts et de rééditer les expériences infructueuses du passé». Pour le MSP, de telles erreurs menaceraient «le projet de Novembre», l'Etat, son identité et sa stabilité. Et ce «projet de Novembre» qui renvoie bien évidemment à la Déclaration du 1er Novembre 1954, le MSP le lie étroitement au courant d'Ibn Badis en appelant «les citoyens fidèles au projet de Novembre et au mouvement d'Ibn Badis rejetant la tutelle coloniale ainsi que les démocrates sincères, les militants pour le changement et la réforme et tous ceux qui croient véritablement à l'État civil et à la protection de l'institution militaire des manoeuvres politiciennes», à une large adhésion autour de la candidature de son président, Abderrezak Makri. Ce dernier a commencé à dévoiler les grandes lignes de son programme électoral. Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, le président du MSP a fait son premier show pour expliquer l'un des fondements du développement dans le programme de son parti. Il s'agit de «la légitimité et du consensus politique».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha