Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

IL SE FAISAIT PASSER POUR UN AMÉRICAIN SUR INTERNET

L'escroc malien débusqué

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
En découvrant qu'il s'est fait avoir, le citoyen de Draâ El Mizan va droit à la gendarmerieEn découvrant qu'il s'est fait avoir, le citoyen de Draâ El Mizan va droit à la gendarmerie

En naviguant sur les réseaux sociaux, la victime, un citoyen de la région de Draâ El Mizan tombe sur un message aguichant sur son compte Messenger.

Un citoyen de Draâ El Mizan, à une cinquantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou est récemment tombé dans le piège. La ficelle est très grosse comme le précise le rapport émanant de la Gendarmerie nationale.
En effet, les deux compères, une femme et un homme, se faisaient passer pour des citoyens américains. Et quels citoyens! la première, pour appâter ses victimes, se faisait passer pour une milliardaire vivant au pays de l'Oncle Sam qui veut investir en Algérie. Le second se fait passer pour un diplomate en poste dans la capitale algérienne, dont les passages sont fréquents au niveau de l'aéroport. Une fois ce traquenard bien tendu, il ne leur restait plus que les victimes qui viendraient mordre à l'hameçon.
Ainsi, en naviguant sur les réseaux sociaux, la victime, un citoyen de la région de Draâ El Mizan, tombe sur un message aguichant sur son compte Messenger. Une richissime citoyenne américaine lui proposant de devenir sa partenaire pour un gros investissement dans l'hôtellerie, en Algérie. Quoi de mieux pour une personne qui veut figurer sur le Guinness des plus grosses fortunes du monde. De l'argent à flots, en dollars, allait passer par l'aéroport Houari Boumediene, via une tierce personne «bien introduite». L'on a fait savoir à la victime que l'argent nécessaire à l'achat de plusieurs hôtels en Algérie viendrait dans les mallettes d'un diplomate. Il suffisait juste d'envoyer la somme de 1 000 dollars via une banque, au compte bancaire mentionné.
Notre ami de Draâ El Mizan fonce tête baissée. Le pactole n'est plus loin. Après avoir suivi les recommandations de sa partenaire sur Messenger, il passera plusieurs coups de téléphone, mais sans réponse. Après plusieurs jours de tentatives de joindre ses deux correspondants, il se rend enfin compte qu'il a été victime d'une filouterie bien «ficelée».
En découvrant qu'il s'était fait avoir, le citoyen de Draâ El Mizan va droit à la gendarmerie où il dépose plainte. Par la suite, les enquêteurs ont mis au point un «contre-appât». Logiquement, les deux escrocs, avides d'argent, ne pouvaient résister à l'envie d'attirer une autre victime qui «voudrait bien tomber dans leur traquenard». Une alléchante proposition allait vite les attirer. Celle de la wilaya où l'un des escrocs sera arrêté. Il est de nationalité malienne alors que les autres membres sont encore en fuite. Présenté au parquet de Draâ El Mizan, il a été mis sous mandat de dépôt, en attendant de comparaître pour le chef d'inculpation d'escroquerie.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha