Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

ILS ONT PRÉSIDÉ LE FORUM RÉGIONAL DE LA FEMME

Ghoul et Zerouati à Bouira

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Ghoul et Zerouati à Bouira

A l'occasion de l'ouverture du forum régional sur la femme, la ministre Zerouati et le sénateur Ghoul, président de TAJ, ont assisté aux travaux à Bouira

Amar Ghoul et Fatma Zohra Zerouati ont présidé, hier à Bouira, le forum régional de la femme. Cette rencontre qui aura concerné 11 wilayas du Centre sous le thème «la femme et les défis nationaux, régionaux et mondiaux» est une première étape préparatoire au forum national qui comme l'annoncera le président de TAJ, sera une rencontre nationale, ouverte à toute les femmes algériennes. Dans son intervention, l'ex-ministre des Travaux publics reviendra en détail sur la cause féminine, sa place dans la société, son rôle à l'avenir, mais aussi sur les acquis de cette frange de la société sous le règne du «père moudjahid Bouteflika». Il réservera le 7ième point de son intervention à la candidature de l'actuel président et justifiera le soutien de sa formation politique, définie comme étant un «parti national rassembleur» pour trois raisons, dont la conviction, parce que Bouteflika a un bilan et eu égard aux menaces qui pèsent sur le pays. «Par fidélité et ces trois raisons, nous soutenons depuis toujours, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika et adhérons à la continuité», affirmera Amar Ghoul. Lors de la rencontre avec la presse, l'ex-ministre, aujourd'hui sénateur du tiers présidentiel, reviendra sur la candidature du président. «Nous sommes à une phase avancée des préparatifs de la campagne, la candidature est pour nous un fait passé.» A une question relative à la candidature du général-major retraité Ali Ghediri, l'hôte de Bouira trouve cette candidature logique et elle demeure une preuve que la démocratie en Algérie est une réalité. «La candidature est une preuve que le champ politique est ouvert à tous et à toutes, un signe de la bonne santé de la démocratie algérienne. J'aimerai seulement, que le débat pendant la campagne soit à la hauteur» précisera Amar Ghoul. Concernant les partisans du boycott, l'ex-ministre dira: «Le boycott n'a jamais été une solution, c'est un pas de plus vers la dérive» commentera l'orateur. A une question en relation avec l'attaque acharnée, menée contre la ministre de l'Education, par des cercles islamistes, amar ghoul évitera de prendre une quelconque décision de soutien ou de condamnation. «Au TAJ nous refusons d'adhérer à une quelconque polémique. Personne dans ce pays ne peut passer outre le respect des fondements de la nation, à savoir l'islamité, l'amazighité et l'arabité du peuple. Parce que 80% des électeurs sont des partisans de la coalition présidentielle, FLN, RND, TAJ et MPA, le candidat Bouteflika n'a pas besoin d'une campagne ni même de s'adresser à ses électeurs», répondra Amar Ghoul à une question relative à l'incapacité physique du président de sillonner un pays aussi vaste comme l'Algérie.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha