Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

BOUIRA

La stabilité booste l'investissement

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

En visite dans la wilaya, le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi est revenu, dans un point de presse, sur la situation de l'investissement.

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a effectué une visite à Bouira. Son déplacement l'a mené vers les unités de production de peintures de Lakhdaria, l'unité de production des plâtres Colpa, d'El Adjiba, le Groupe agroalimentaire Bali à El Hachimia, l'unité Eber de fabrication des tubes et de connecteurs en béton et le mégaprojet pharmaceutique du Groupe Biopharm de Oued El Berdi. Après avoir visité les unités, le ministre est revenu, dans un point de presse, sur la situation de l'investissement.
«La stabilité et la paix sont les deux facteurs primordiaux à l'investissement. Notre industrie commence à prendre un essor, grâce aussi à la confiance placée en nos dirigeants», dira d'emblée le ministre. A une question relative au foncier industriel et aux cas de personnes qui ont bénéficié de terrains mais qui n'ont à ce jour pas lancé leurs projets, le ministre sera ferme. «Dans le cas des concessions, les administrations locales sont en mesure de récupérer ces terrains et de les attribuer à d'autres investisseurs. S'agissant de terrains cédés, l'Etat a mis en place deux mesures.
La première est de faire payer aux bénéficiaires 5% de taxe sur la valeur du terrain, après 3 ans. La seconde est un projet de loi qui permettrait de reprendre le terrain sans recourir à la justice. Ces décisions sont là pour obliger les postulants à plus de dynamisme, surtout que le foncier industriel commence à manquer», dira Youcef Yousfi. Revenant sur les unités visitées, le ministre ne tarira pas d'éloges sur le Groupe Bali. «J'ai eu l'occasion de visiter plusieurs pays, ce qui est fait par ce groupe national privé est un pas de géant dans la politique prônée par le gouvernement, pour réduire les importations. Pour rappel, le groupe producteur d'oeufs vient de lancer une unité de production de mayonnaise et de moutarde.
L'investissement global du groupe avoisine le 1,2 milliard de dinars. Il est aussi une aubaine dans la résorption du chômage pour toute la région. Revenant sur la rencontre avec les industriels de l'électronique, le ministre s'est dit satisfait des résultats du regroupement, qui permettra aux écoles d'acquérir un matériel informatique à des prix réduits.
«A l'ère du numérique, nos élèves doivent être au diapason et recourir au numérique comme leurs semblables dans le monde», ajoutera le ministre de l'Industrie.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha