Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

LES ISLAMISTES AGACÉS PAR LA SAINT-VALENTIN

Le printemps des fetwas

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La fièvre de la Saint- Valentin est de retour. Dans la vie, il n'y a pas que les peines, il y a aussi les moments de joie intense. Des moments d'évasion dans la bonne humeur, où le sourire réparateur se dessine sur les visages. Aujourd'hui, les couples se sont transformés en musiciens qui subliment l'amour.. Les amoureux sont déterminés. À bord de la croisière de la paix, ils ont décidé de jeter par-dessus bord tous les haineux, les chenapans et les despotes qui empoisonnent la vie... «Nous sèmerons l'espoir et nous irons de l'avant jusqu'à planter à jamais un sourire éternel sur le visage de nos amoureux et de notre beau pays», a souligné Nabil.B, internaute actif sur les réseaux sociaux. Justement, sur les réseaux sociaux, le 14 février est une journée particulière pour les couples. La majorité des internautes, intéressés par ce jour, a un discours unanime. «Toutes les fêtes, qui sacralisent l'amour, la fête et la joie, sont à partager sans référence.» «La chance de vivre l'amour amoureux devrait avoir plus de poids dans le coeur des amants qu'un long fleuve tranquille pépère. Que vive la passion sans cesse renouvelée!», a écrit de son côté, Miangala Soa commentant cet évènement. Pour Assia Belanteur, c'est déjà décidé, elle partage le même avis que ses précédents. «Je souhaite que les petites étincelles d'amour et de lumière qui brillent dans nos coeurs s'unissent pour éclairer nos vies d'un grand feu de joie et donner à chacun la foi en ses rêves.» Aujourd'hui, c'est un jour spécial, certes, mais qui fera beaucoup jaser. Les salafistes sont, eux aussi, au rendez-vous. Ils ont toujours du grain à moudre à l'occasion de cette journée dédiée à l'amour, leurs fetwas vont fleurir. Les traqueurs de l'amour verront que cette fête s'impose de plus en plus. Pour s'en convaincre, ils n'ont qu'à faire un petit tour chez les fleuristes. Incontestablement, symboles de cette journée, les fleurs seront à n'en pas soupçonner, les «vedettes» de ce 14 février.

Les fetwas fleurissent
N'allons pas loin en cherchant le motif de cette fête et disons que tout ce qui rend la vie belle et douce et tout ce qui détresse et rend les gens heureux et les incite à la fête et à l'amour de l'Autre, est pris en charge par la Saint-Valentin. En résumé, c'est la simple signification qu'octroient les Algériens à cette fête. Selon certains témoignages recueillis au centre-ville d'Alger, les Algérois sont divisés sur la question, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Et pourtant, comme l'estiment beaucoup, ce n'est qu'une journée qui sacralise l'amour et la paix. Ceux qui tournent le dos à cette journée argumentent leurs choix par des considérations «purement religieuses»... Pour les observateurs, cette vision des choses n'est pas unique. Et pour cause, sur les réseaux sociaux la guerre fait rage entre les «pour» et les «contre». A présent, à chaque fois qu'une occasion se présente pour que les Algériens fuient leur routine et les problèmes rencontrés au quotidien, il y a un tollé alors qu'il est une occasion en plus pour célébrer l'amour des siens à travers des petits gestes et des petits cadeaux qui s'échangent entre eux. Nawel. Z, une dame à la retraite, invite les Algériens, à faire la fête pour casser un peu la routine du quotidien. «Faisons de ces occasions des moments de joie et de symbiose fraternelle, de partage et d'éclatement pour effacer les peines et les difficultés du quotidien dans l'espoir d'un avenir meilleur pour nous et pour les nôtres». «Pourquoi nous avons cessé de nous faire plaisir à nous-mêmes», se demande-t-elle? Pourtant, les Algériens aiment la vie, sont gais de nature, très tendres, affectifs et sensibles. D'un autre côté, il ya ceux qui cassent l'ambiance. Certes, ils ne sont pas nombreux, mais ils font beaucoup de bruit, parce que la majorité écrasante des joyeux est tout simplement «silencieuse» et occupée à faire la fête. Alors, c'est une fête des amoureux ou fête des commerçants? Pour exprimer leur amour, femmes et hommes, s'apprêtent à dépenser de l'argent. De grosses sommes même.Ce qui n'est pas pour déplaire aux agences de voyage, fleuristes, aux commerçants, parfumerie, chocolaterie et autres, qui prennent au sérieux ce marché fleuri...

La Saint-Valentin des commerçants
La symbolique de cette fête apporte de l'argent. Et bien évidemment, ils comptent bien profiter de cette manifestation, qui rapporterait dit-on 50% des ventes en plus. Cette journée, prend de plus en plus l'allure d'une fête qui fait plutôt le bonheur des commerçants qui dopent leurs ventes, en doublant ou en augmentant de façon inconsidérée les prix de leurs marchandises... La Saint-Valentin, aujourd'hui, frôle l'indécence, notamment qu'il y a un abus répandu pour gagner de l'argent... Alors cette fête se convertit en un pur commerce et perd de sa symbolique... Hélas!

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha