Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

PRÉSIDENTIELLE 2019: DES MILLIONS DE TRAVAILLEURS APPUIENT LA CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA

Les fantassins du président

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Sidi-Saïd a fait savoir que l'Ugta va participer à l'animation de la campagne électorale de BouteflikaSidi-Saïd a fait savoir que l'Ugta va participer à l'animation de la campagne électorale de Bouteflika

«Nous ne sommes pas de ceux qui renient les acquis sociaux et les grandes réalisations faites durant les 20 dernières années et sur tous les fronts», a-t-il indiqué à l'adresse des travailleurs.

Grand moment politico- syndical avant-hier, à la Maison du peuple. La puissante machine de l'Ugta s'est mise en branle quand le secrétaire général de la Centrale syndicale Abdelmadjid Sidi Saïd a appelé la base ouvrière à se mobiliser pour assurer la victoire de Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle Ce sont des millions de fantassins en marche pour la victoire d'avril prochain. Un soutien enviable pour tout candidat à la présidentielle quand on sait que les structures de la Centrale syndicale essaiment tout le vaste territoire national. Dans une déclaration à la presse en marge de cette rencontre, Sidi-Saïd a fait savoir que l'Ugta qui va participer à l'animation de la campagne électorale de Bouteflika, avait déjà entamé la collecte des signatures à son profit. Et ce n'est pas sans raison que Sidi-Saïd soutient à chaque meeting et rencontre que le candidat Bouteflika doit avoir une majorité écrasante à cette élection. Il ne s'agit pas pour lui d'exhorter le président en exercice à se représenter, mais le grand challenge pour lui est qu'il soit réélu avec un très fort pourcentage de voix. «Le président doit passer en 2019 et il passera!», a insisté Sidi Saïd. Pour la direction de l'Ugta, il ne s'agit pas de faire un quelconque forcing, mais de conviction et de constance dans sa démarche. Il l'a répété encore avant-hier avec force et conviction en appelant tous les travailleurs à se mobiliser pour assurer la «victoire, à la majorité écrasante, de M. Bouteflika à la prochaine présidentielle». Ce ne sont pas les arguments qui manquent au SG de l'Ugta pour expliquer les raisons du soutien de son organisation au «candidat des Algériens et l'homme historique qui a servi l'Algérie lors de la Révolution nationale et après l'indépendance». Sidi- Saïd a mis en avant «les réalisations accomplies dans tous les domaines lors des mandats précédents», en allusion aux «acquis obtenus dans les domaines économique et politique, grâce à la politique judicieuse du Président Bouteflika».
«Nous ne sommes pas de ceux qui renient les acquis sociaux et les grandes réalisations faites durant les 20 dernières années et sur tous les fronts», a-t-il indiqué à l'adresse des travailleurs les appelant à «mesurer le chemin parcouru depuis 1999, avec l'élection du Président Bouteflika à la magistrature suprême du pays».
Plus qu'un vote donc, mais un signe de «reconnaissance de ces réalisations et assurer leur continuité à l'avenir», suggère Sidi-Saïd qui n'omet pas de rappeler le rôle du président de la République dans «l'instauration de la sécurité et de la stabilité, grâce à la politique de la paix et de la Réconciliation nationale qui a permis de conforter l'unité nationale». Pour l'Ugta, il ne s'agit que d'une juste reconnaissance puisque Bouteflika «n'a jamais refusé une demande à l'Ugta». Il y a à peine quelques mois, alors que la scène politique était en proie au doute, y compris les soutiens les plus fidèles au président, alors qu'il simulait à peine l'appel à un cinquième mandat, l'Ugta est montée au créneau pour percer le brouillard: rappelons-nous de cette harangue de Sidi-Saïd lancée à partir d'Oran devant 4000 dockers: «Nous ne sommes pas des gens qui prennent le bâton par le milieu.
C'est le monde du travail qui exhorte Bouteflika pour un cinquième mandat. C'est clair, net et précis», a affirmé le patron de l'Ugta «Nous avons actionné l'artillerie de l'Ugta pour mettre fin aux spéculations et aux médisances au sujet de cette échéance électorale importante», a t-il ajouté. Sidi-Saïd n'est pas du genre à naviguer à vue. S'il s'est franchement engagé pour l'option d'un nouveau mandat présidentiel, c'est parce qu'il a des données certaines qui le confirment.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha