Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

LOUISA HANOUNE À PROPOS DE LA PRÉSIDENTIELLE

"Le PT ne cèdera pas le terrain"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le PT mènera une campagne «pour défendre les intérêts de la nation et faire connaître notre démarche qui repose sur l'élection de l'Assemblée nationale constituante», a indiqué Louisa Hanoune.

La patronne du PT a encore cultivé le suspense à propos de la position du parti quant à la participation ou non dans la joute présidentielle prochaine. Mais elle a, néanmoins, souligné, lors de la rencontre d'hier que «quelles que soient notre décision et notre position à l'égard de l'élection présidentielle du 18 avril prochain, le PT va mener une campagne active et afficher sa démarche politique dans le but de faire barrage contre les dangers qui se dressent face au pays et qui menacent la souveraineté nationale et l'intégrité du pays», a affirmé Louisa Hanoune.
La secrétaire générale du PT n'a pas omis de mettre en relief ce qui se passe au Venezuela et la situation dans laquelle sombre le pays, c'est-à-dire l'Algérie. De ce point de vue, Hanoune a indiqué que «l'évolution de la situation au Venezuela renseigne sur l'acharnement de l'impérialisme américain et ses alliés sur les richesses naturelles de ce pays et sur sa souveraineté. Notre solidarité n'est pas une vue de l'esprit, elle relève aussi de la défense des intérêts de notre pays qui est menacé par ces mêmes forces impérialistes qui ne cherchent que la mainmise sur les richesses naturelles de nos pays», a rétorqué la patronne du PT.
Hanoune rejette l'idée de recourir au boycott ou à l'abstention comme démarche politique. Elle considère que y compris le président de la République, il a le droit de se porter candidat. Dans ce sens, la première responsable du PT a souligné que «chaque citoyen est libre d'aller voter et exprimer son avis, c'est un droit que personne ne pourrait lui ôter. Le président de la République est libre de se représenter comme tous les candidats qui aspirent à l'être. Mais le boycott et l'abstention ne sont pas une solution, pis encore, ils pourront participer dans l'exacerbation de la crise qui est déjà intenable et dangereuse», a encore, insisté Louisa Hanoune.
Quant à la conférence nationale qui a été abordée comme proposition dans la lettre du président Abdelaziz Bouteflika lors de son annonce de se représenter à l'élection présidentielle, Hanoune s'est interrogée sur la véracité de cette proposition en indiquant que «La lettre du président de la République a parlé des réformes politiques qui ont été initiées en 2011. Pourquoi alors veut-on d'autres réformes politiques, puisque tout fonctionne et que la démocratie est préservée et la liberté d'expression est consacrée?», s'est-elle interrogée.
Pour Louisa Hanoune, la conférence nationale ne peut «se faire avec les partis de l'Alliance présidentielle et les autres partis du premier collège qui sont responsables de la crise actuelle. D'autant plus que rien n'est clair à propos des grandes orientations qui ont trait aux aspects socio-économiques du pays et la propriété qui appartient à la collectivité nationale qui a été nationalisée et qui a été reconnue par toutes les lois et les constitutions précédentes», a conclu la secrétaire générale du Parti des travailleurs.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha