Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

DES MILITANTS ASSOCIATIFS DE L'ÉMIGRATION SOUTIENNENT BOUTEFLIKA

"L'Algérie a besoin de son fils Abdelaziz"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Un programme consulaire sera mis en place pour une meilleure prise en charge de la communauté algérienne.

Le Collectif citoyen de la communauté algérienne établie en France, association créée en octobre dernier, a apporté samedi à Paris son appui et son soutien à la candidature de Abdelaziz Bouteflika pour l'élection présidentielle prévue le 18 avril prochain.
Le collectif, qui a réuni son conseil central élargi au siège du Centre culturel algérien de Paris, a souligné qu'il enregistre avec une «grande satisfaction» le contenu «responsable, sage et patriotique» du message à la nation du président Bouteflika, dans lequel il a annoncé sa candidature pour un nouveau mandat, et notamment son «attention particulière» en direction de la communauté algérienne établie à l'étranger et «la prise en charge de ses préoccupations» et son «implication» dans le développement national.
Composé de membres fondateurs, de membres du conseil central, de coordinateurs régionaux, de militants du mouvement associatif et des acteurs de la société civile en France, le collectif a décidé d'apporter sur le terrain sa «contribution» dans le domaine de la sensibilisation, de la mobilisation, pour «garantir une participation massive et consciente» à l'élection présidentielle. Pour le conseil central élargi du collectif, «l'Algérie a besoin de la contribution de ses fils et à leur tête le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, pour continuer de se construire dans la paix, la fraternité, la sécurité, la concorde et la stabilité».
Le collectif a aussi examiné, sa structuration organique et son programme trimestriel. Il a convenu, dans ce cadre, d'un programme organique pour mettre en place des structures en France, selon le découpage consulaire algérien dans ce pays, pour une «meilleure prise en charge» des problèmes de la communauté. Ils ont également décidé de s'investir «totalement» et d'oeuvrer «sans relâche» au renforcement des liens avec le pays, en développant des actions «multiples de rapprochement et de coordination» avec la société civile nationale en Algérie et en établissant des passerelles «permanentes».
Dans son intervention, le président du Conseil national citoyen, Mohamed Mahrez Lamari, a indiqué que le collectif va initier et développer des actions allant dans le sens du renforcement des liens des membres de la communauté nationale établie en France avec le pays, soulignant qu'avec de nouvelles structures, le collectif sera «plus performant».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha