Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

ILS SERONT UNE VINGTAINE AU SALON DE L'INNOVATION À PARIS

Des start-up algériennes dans la cour des grands

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mettre en avant le génie du numérique algérienMettre en avant le génie du numérique algérien

L'exportation du numérique a atteint plus de 50 millions de dollars en 2018, soit l'équivalent des exportations en fruits et légumes.

Lors d'une journée d'information «Génie algérien», tenue hier à Alger, deux tables rondes regroupant des experts algériens du digital, des représentants d'associations professionnelles, des organisations de soutien à l'export et de la «diaspora», ont permis de présenter les différents aspects liés à l'export des produits et services numériques et de mettre en avant le génie du numérique algérien.
Cette journée, à laquelle était présent le ministre du Commerce Saïd Djellab, a vu l'annonce de la participation de l'Algérie au plus grand Salon de l'innovation «Viva Technology», qui aura lieu du 16 au 18 mai 2019 à Paris.
Cette manifestation verra, pour la première fois, plus d'une trentaine de start-up algériennes présentes aux côtés de 2000 autres internationaux et quelque 100.000 visiteurs venant de plus de 95 pays qui représentent 40 millions de personnes.
Dans son intervention, Djellab a annoncé que pour faciliter l'installation des jeunes entrepreneurs désireux de créer leur propre entreprise, la loi prévoit désormais «la possibilité de s'inscrire au registre du commerce sans pour autant disposer d'un local commercial» comme exigé auparavant. Cette décision relève du message de candidature du président Abdelaziz Bouteflika, qui recommande la nécessité d'assister les jeunes et de soutenir l'entrepreneuriat.
S'exprimant à propos de la création des entreprises par des jeunes entrepreneurs «Le local commercial n'est plus une condition» sine qua non a souligné le ministre qui rappelle que dans son message de candidature, le président Abdelaziz Bouteflika, a mis l'accent sur la nécessité d'assister les jeunes, et de soutenir l'entrepreneuriat particulièrement dans le domaine numérique. Le ministre du Commerce a indiqué que son département «ne lésine pas sur les efforts pour appuyer le génie algérien».
Donnant des précisions quant à l'adresse commerciale, il dira que ces jeunes «peuvent avoir une domiciliation auprès de notaires, de commissaires aux comptes... durant les deux premières années, avec une seule possibilité de renouvellement». D'autre part, le ministre a indiqué que, dans le domaine numérique, «l'Algérie a exporté 50 millions de dollars soit l'équivalent des exportations en fruits et légumes en 2018».
Ainsi donc, l'Algérie aura son propre pavillon de 100 m2 au salon «Vivatechnology» à Paris du 16 au 18 mai. Prennent part à cet évènement qui réunira plus de 2000 start-up, et où sont attendus 100.000 visiteurs environ venant de 95 pays.
Djellab a fait savoir que les efforts entrepris dans le domaine du numérique sont confortés par une nouvelle stratégie d'export présentée en décembre dernier.
Le ministre a indiqué que «les impressions relevées lors des manifestations commerciales, organisées par son secteur dans plusieurs pays, mettent en valeur la qualité des produits algériens agricoles, agroalimentaires et ceux des industries manufacturières, électroniques et de l'électroménager. Elles renforcent notre conviction que 2019 sera l'année de la «promotion des exportations hors hydrocarbures».
Le ministre a souligné la nécessité d'exploiter l'avènement de la croissance économique en Afrique, pour la promotion des exportations algériennes hors-hydrocarbures. Il a également annoncé dans la même optique, l'élaboration d'un riche programme, au titre de l'année 2019-2020, visant à ériger l'Algérie en «Porte de l'Afrique» pour le partenariat et le développement économique et commercial avec les différents ensembles régionaux et internationaux.
Le ministère du Commerce a inscrit à partir de 2019 plusieurs événements technologiques majeurs dans le programme du Fonds de promotion des exportations (Fspe).
A propos de la participation algérienne au salon «Wood Food» qu'abrite Dubai, le ministre a annoncé que d'importants contrats seront signés dans le cadre des exportations et fruits et légumes.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha