Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

DANS UN MESSAGE PUBLIÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Al Qaïda menace l'Algérie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une menace qui intervient dans un contexte préélectoralUne menace qui intervient dans un contexte préélectoral

L'expérience a montré par le passé que ces organisations terroristes procèdent toujours avec le même modus operandi: elles profèrent des menaces puis passent aux massacres.

Be groupe terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), filiale de Daesh en Afrique du Nord, a appelé, dans une déclaration publiée en arabe et en anglais, à attaquer l'Algérie et la Tunisie qui, selon lui, «ont abandonné la Shariaâ d'Allah et qui veulent la remplacer par les Constitutions et les lois des infidèles».
Une menace qui intervient dans un contexte préélectoral où la vigilance ne connâit aucune baisse aussi bien de la part des services de sécurité que des citoyens. Elle intervient également à quelques jours après la publication par l'ONU d'un rapport alertant sur la menace des djihadistes qui activent en Afrique du Nord.
Si l'Algérie ne figure plus dans le Top ten des États les plus exposés à un risque d'attaque terroriste, selon le dernier rapport de GTI (l'Indice global du terrorisme), la probabilité d'une attaque n'est pas pour autant écartée. L'expérience a montré par le passé que ces organisations terroristes procèdent toujours avec le même modus operandi: elles profèrent des menace puis passent aux massacres. Le message publié par «la Fondation Al-Andalus», un outil de propagande pour l'organisation terroriste d'Al Qaïda, exhorte «les fidèles musulmans des deux pays à combattre les meneurs de la guerre contre l'islam».
Aqmi s'en est pris en particulier à l'Algérie et la Tunisie à la suite de la décision de la ministre algérienne de l'Éducation Nouria Benghebrit d'interdire la prière dans les écoles et la fermeture de plusieurs écoles coraniques en Tunisie. Aqmi s'est attaqué à Nouria Benghabrit pour avoir ordonné «l'interdiction de la prière dans les écoles, défiant ainsi la volonté de quarante millions d'Algériens qui croient en l'islam».
Le commandement de l'organisation terroriste État islamique (Daesh), complétement laminé en Syrie où il vit ses derniers moments, cherche à se redéployer au Sahel et en Afrique du Nord en vue d'y transférer ses capacités opérationnelles.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha