Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

TRAFIC DE FAUX BILLETS

Le réseau de Ouaguenoun décimé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les policiers ont saisi 516 coupures toutes en billets de 2000 DALes policiers ont saisi 516 coupures toutes en billets de 2000 DA

L'arrestation des trois derniers éléments de ce vaste réseau a permis la récupération du matériel qui a servi à la fabrication de coupures, telles les imprimantes.

Un vaste réseau spécialisé dans le trafic de faux billets vient de tomber à Ouaguenoun. L'information a été donnée lors d'un point de presse organisé, hier, par le chef de sûreté de daïra de Ouaguenoun, Lezam Hakim qui a conduit l'enquête. L'opération qui est remontée jusqu'aux derniers éléments du groupe été couronnée par l'arrestation de trois individus. Les derniers d'un grand réseau qui a longtemps sévi et qui a fait un grand nombre de victimes par sa supercherie. Trois individus dont l'âge varie entre 38 et 42 ans viennent donc de tomber dans les filets tendus par les enquêteurs qui ont remonté la piste jusqu'à élimination totale du groupe. Originaires de Tigzirt, Mekla et Tizi Ouzou, ces derniers faisaient circuler des coupures de billets de 2000 dinars dans plusieurs marchés. Les policiers ont saisi dans le cadre de cette opération pas moins de 516 coupures toutes en billets de 2000 DA d'une somme globale estimée à un million et 30.000 DA. Selon le chef de sûreté de Ouaguenoun, les trafiquants agissaient surtout en exploitant la naïveté des personnes qui se sont fait avoir avec de faux billets après avoir vendu leurs biens.L'arrestation de ces trois derniers éléments de ce vaste réseau a également permis la récupération du matériel qui a servi à la fabrication de coupures, tels les imprimantes, les téléphones portables. Le même orateur, ajoutait que les conclusions de l'enquête ont montré que les numéros de série des billets étaient similaires à ceux utilisés précédemment. Ce qui a prouvé qu'il s'agissait en fait du même groupe qui vient d'être décimé complètement et définitivement anéanti. En fait, le démantèlement de ce vaste réseau a été effectué selon plusieurs touches. Il a fallu d'abord l'affaiblir par des opérations qui ont conduit à l'arrestation de plusieurs de ces éléments. Des arrestations qui ont révélé des détails qui donnent froid dans le dos à la population locale qui découvre, médusée, la présence de jeunes filles dans le trafic. Les gens découvrent ainsi pour la première fois que la gent féminine pouvait être enrôlée dans la délinquance qui se propage de plus en plus en s'organisant davantage. L'enquête s'est donc poursuivie pour remonter toute la piste qui a conduit à l'arrestation des trois derniers éléments, avant-hier.
Enfin, il est à signaler également que la daïra de Ouaguenoun qui a été longtemps la plaque tournante de divers trafics n'est plus ce havre de paix pour les réseaux et bandes organisées. Ces trois dernières années, un grand nombre de groupes sont tombés dans les filets des enquêteurs de la sûreté de daïra locale.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha