Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Nationale |

DIRECTION DU TRANSPORT DE TIZI OUZOU

Le brevet obligatoire gelé

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Jusqu'à hier dans l'après-midi, les représentants des transporteurs n'avaient pas réagi à cette décision de la tutelle. Beaucoup de citoyens espèrent que les transporteurs vont logiquement surseoir à la grève.

Finalement, le bras de fer n'aura pas lieu entre les transporteurs de voyageurs et marchandises contre leur direction de tutelle. Cette dernière vient de réagir favorablement aux doléances des concernés qui ont appelé à une grève de deux jours pour ce dimanche et lundi. La décision d'obligation de passer un examen de brevet de transporteurs et le payement d'une taxe de 40 000 dinars vient d'être gelée par la direction du transport. L'annonce est tombée, hier, dans la soirée dans un communiqué rendu public et publié sur la page Facebook de cette direction et le site officiel de la wilaya de Tizi Ouzou.
En fait, depuis deux semaines, la tension est montée d'un cran entre les transporteurs de voyageurs et de marchandises de la wilaya de Tizi Ouzou et la direction du transport.
A l'origine, une décision de soumettre ces derniers à l'obligation de passer un examen pour l'obtention d'un brevet de transporteur.
Cette note a semé la colère parmi les professionnels du métier qui se disent souffrir de problèmes plus graves et depuis longtemps, sans que cette direction ne sache trouver de solutions. Pis encore, les transporteurs considèrent comme une provocation la décision de payer cet examen à un prix estimé à
40 000 dinars. Deux décisions qui ont fini par boucler la boucle du dialogue entre les deux parties.
Pour les représentants des transporteurs, les deux décisions sont un indice suffisant pour comprendre que la tutelle ne veut rien entendre du dialogue pour trouver des solutions aux autres conflits encore en suspens.
C'est pourquoi, l'adhésion au mot d'ordre de grève a été suivie à 100%, il y a deux semaines. Une journée qui a vu la circulation totalement paralysée à travers la wilaya de Tizi Ouzou.
Ce taux de suivi a donc contraint la direction du transport qui ne veut surtout pas paralyser la circulation deux jours consécutifs, car c'est toute la machine économique locale qui sera grippée. Aussi, le gel des deux décisions s'est avéré comme l'unique solution pour éviter cette grève.
De leur côté, jusqu'à hier dans l'après-midi, les représentants des transports n'ont pas réagi à cette décision de la tutelle. Beaucoup de citoyens espèrent que ces derniers vont logiquement surseoir à la grève. Hier donc, beaucoup attendaient encore que les transporteurs fassent part d'un communiqué pour annoncer l'annulation du mot d'ordre de grève. Un appel qui libérera les voyageurs d'une grande angoisse. En effet, les voyageurs, travaillant généralement dans la ville de Tizi Ouzou et ses alentours, vivent avec la peur au ventre de ne pas pouvoir se rendre dans leurs postes de travail ces dimanche et lundi.
Enfin, il est à noter que la wilaya de Tizi Ouzou a été dotée d'un plan de transport depuis plusieurs années. Il
n'y a pas longtemps, les pouvoirs publics ont reconnu que ce dernier n'était pas satisfaisant, d'où le recours à l'élaboration d'un autre plan.
Actuellement, il est en cours de réalisation, mais sa mise en marche n'est pas encore annoncée.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha