Accueil |Nationale |

PRÉSIDENTIELLE DU 18 AVRIL PROCHAIN

Adoul et Belaïd déposent leurs dossiers de candidature

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Au moment où les Algériens manifestent contre un 5ème mandat du président sortant, que certains partis politiques appellent au report, d'autres annoncent leur boycott, des candidats à la candidature poursuivent leur démarche en déposant leurs dossiers auprès du Conseil constitutionnel. Le premier à déposer, hier, est le président du parti du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaïd. A l'issue du dépôt de son dossier, Belaïd a indiqué qu'il avait «collecté 115.000 signatures auprès des électeurs, à travers les 48 wilayas et 1748 signatures d'élus locaux». Belaïd a soutenu qu'il sera «l'alternative», d'autant que son parti «dispose d'un programme et a déjà prouvé son aptitude à accomplir davantage de réalisations». Mahfoudh Adoul est le deuxième candidat à s'être déplacé, hier, au Conseil constitutionnel. Le président du Parti de la victoire nationale (PVN) a dit que son dossier «répond à toutes les conditions prévues dans la Constitution et la loi organique portant régime électoral», annonçant avoir «collecté 62.000 signatures auprès des électeurs, à travers 27 wilayas». Il a indiqué que son objectif était de «consacrer un processus démocratique authentique et de préserver les institutions de l'Etat». A rappeler que Abdelkader Bengrina, du Mouvement El Binaâ, a aussi annoncé le dépôt de son dossier pour hier. Deux postulants à la candidature ont déjà déposé jeudi dernier leurs dossiers: il s'agit de Ali Zeghdoud, président du Rassemblement algérien (RA), et Abdelhakim Hamadi, qui se présente en tant qu'indépendant.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha