Accueil |Nationale |

MANIFESTATIONS DU 1ER MARS

Le fils de Benkhedda décède lors de la marche à Alger

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le fils de Benkhedda décède lors de la marche à Alger

A la fin de la marche historique de vendredi dernier, quelques escarmouches ont éclaté entre les policiers antiémeute et quelques jeunes. Des incidents qui ne vont durer que quelques minutes mais un temps plus que suffisant pour qu'un homme y perde la vie. Il s'agit de Hassan Benkhedda. Un nom, une histoire. Une symbolique. Hassan Benkhedda, 56 ans est mort dans une bousculade au niveau de la place Addis-Abeba, à quelques encablures du siège de la présidence de la République. Son père, Benyoucef Benkhedda, militant de la première heure au Mtld a été le deuxième président du gouvernement provisoire de la République algérienne (Gpra) en 1961. Il a participé aux négociations avec la France, commencées par le gouvernement Ferhat Abbas et a proclamé le cessez-le-feu la veille du 19 mars. Il a été accueilli par la population algéroise en liesse, en juillet 1962. Benyoucef Benkhedda, qui a vécu comme un drame personnel la crise de l'été 1962 entre le Gpra et Ahmed Ben Bella soutenu par l'armée des frontières, sera amené à se retirer du pouvoir au profit de Ben Bella, pour éviter «un bain de sang fratricide». Il continuera, tout au long de sa vie, sa lutte politique, réclamant une Assemblée nationale constituante élue au suffrage universel, en vue de définir une charte nationale. Vendredi 1er mars, c'est le fils de cet homme qui a consacré sa vie pour l'indépendance et la liberté de l'Algérie, qui sera la première victime des imposantes manifestations que connaît le pays pour réclamer à nouveau la consécration du droit à l'alternance au pouvoir. Hassan Benkhedda était sorti pour continuer la lutte commencée il y a plus d'un demi-siècle, par son père. Ce digne fils de son père y laissera la vie.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha