Accueil |Nationale |

IMMENSE MANIFESTATION À CONSTANTINE

"N'abusez pas de la patience du peuple"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les manifestations se poursuivent toujours à Constantine à l'instar des autres wilayas. Un immense mouvement a eu lieu, hier, initié par les étudiants et les enseignants.

Dès les premières heures de la matinée, une immense foule s'est rassemblée au niveau de l'université 1 des frères Mentouri. Point de départ. Enseignants et étudiants se sont organisés pour une marche vers le centre-ville. Après avoir rappelé à toutes et à tous que cette marche doit rester pacifique, l'immense foule comptant des centaines de milliers de manifestants s'est dirigée vers le centre-ville, en passant par le quartier des combattants, jusqu'à la rue Kennedy pour atteindre la rue Abane-Ramdane, en plein centre-ville. Les manifestants qui ont marché pendant plusieurs km scandaient «non au cinquième mandat», ou encore «n'abusez pas de la patience du peuple». Des habitants les attendaient avec des bouteilles d'eau au cours de la marche, laquelle a été interrompue durant 3 minutes pour laisser le passage à une ambulance de la Protection civile qui transportait un malade. Les forces de l'ordre étaient positionnées partout, mais à aucun moment, ces dernières n'ont tenté d'intervenir laissant les manifestants arriver à la destination finale.
D'autres mouvements de protestation ont été enregistrés au niveau du campus universitaires de la nouvelle- ville Ali Mendjeli où des milliers d'étudiants ont manifesté contre le cinquième mandat. Même atmosphère au niveau de l'université islamique El Amir Abdelkader. Un seul mot d'ordre: le changement. L'impressionnante manifestation qui se déroulait jusqu'à l'heure où nous metions sous presse a été sans incidents comme les précédentes.
Le caractère pacifique a été le maître- mot de ce mouvement par lequel la population veut exprimer son rejet quant à un cinquième mandat qu'on juge de trop. Les manifestants ne sont pas pour ainsi dire ingrats. Ils reconnaissent les réalisations du président de la République, mais pour eux «il est temps d'aspirer à mieux et à un changement radical».
Dans leurs slogans les manifestants demandent aussi le départ du Premier ministre Ahmed Ouyahia et le FLN. Pour les étudiants il n'y aura pas cours tant que la candidature du Président est maintenue et tant que ce gouvernement qui n'a pas su comprendre leur patience est en place. Ainsi, ce mouvement semble s'installer dans la durée, alors que jeudi une marche des femmes est prévue à Constantine.
Le bâtonnat de Constantine avait transmis un communiqué dans lequel il rejoint le mouvement en gelant toutes les activités, jusqu'à nouvel ordre, notant qu'un sit-in sera observé le 7 du mois courant, contre le cinquième mandat devant le palais de justice par les robes noires.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha