Accueil |Nationale |

SALON NATIONAL DE L'HUILE D'OLIVE À BOUIRA

Six wilayas au rendez-vous

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'exportation en ligne de mireL'exportation en ligne de mire

Tizi Ouzou, Boumerdès, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Blida et Guelma sont les wilayas qui prennent part à cet événement.

Une cinquantaine d'oléiculteurs issus de six wilayas du Centre et de l'Est du pays ont pris part, dimanche, au 1er Salon national de l'huile d'olive qu'organise la Chambre de commerce de la wilaya de Bouira, en collaboration avec la Maison de la culture Ali Zaâmoum, ont indiqué les organisateurs. «Les wilayas participantes sont Tizi Ouzou, Boumerdès, Bordj Bou Arréridj, Sétif, Blida et Guelma.
Les oléiculteurs auront à exposer aux visiteurs lors de ce salon, leurs produits, dont la qualité de l'huile diffère d'une région à une autre, a expliqué le directeur de la Chambre de commerce, Abdelmalek Samir. Inaugurée par le wali de Bouira, Limani Mustapha, ce Salon a pour objectif de faire valoir l'huile d'olive algérienne et penser ensemble à créer un système de transformation local, afin d'encourager la production de l'huile d'olive.
«Cette première édition qui s'étalera sur trois jours est placée sous le slogan «l'huile d'olive, une culture, agriculture et économie», a souligné le même responsable. Abdelmalek Samir a saisi cette occasion pour appeler les différents intervenants et opérateurs, dans le domaine oléicole, à oeuvrer de façon à travailler en respectant les normes mondiales, afin d'aller vers l'exportation d'une huile d'olive vierge a extra vierge locale et ce, après la maîtrise de la qualité du produit, ainsi que son conditionnement afin de répondre aux attentes des clients étrangers, a-t-il dit.
«Une journée d'étude et des conférences sur ce thème auraient été animées hier, par des spécialistes économistes, afin d'encourager les agriculteurs à booster cette filière en quête de développement», a ajouté Samir Abdelmalek.
«Le défi majeur est d'arriver à exporter notre produit vers l'étranger», a insisté le même responsable.
A propos de cette foire, Mustapha Limani a encouragé les différents exposants à travailler davantage pour développer cette filière et ce, en termes de qualité et de conditionnement, pour atteindre un meilleur niveau possible et aller à l'exportation du produit, tout en réitérant la volonté des autorités locales à accompagner toute action allant dans ce sens.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha