Accueil |Nationale |

ORAN

L'industrie gazière en débat

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La plus grande rencontre internationale pétrolière et gazièreLa plus grande rencontre internationale pétrolière et gazière

La matinée sera consacrée aux investissements dans un contexte commercial attractif.

«Transformation, partenariat et développement durable». Tel est l'ordre du jour principal de la plus grande rencontre internationale consacrée exclusivement à l'industrie pétrolière et gazière, le Napec s'étalant sur trois jours consécutifs. «La rencontre prévoit la participation de près de 600 opérateurs, sociétés de technologies et de services, 27630 participants, 850 délégués 125 conférenciers venant de 40 pays.
Le conclave, dont les débats s'ouvriront aujourd'hui à Oran, sera dédié au marché de l'Afrique du Nord consacrant un pan complet lié aux activités de l'Upstream, le Midstream et le Downstream et tous les fournisseurs de produits, services et technologies qui gravitent autour de l'activité pétrolière et gazière. Le lancer des travaux sera donné par le ministre algérien de l'Energie, Mustapha Guitouni en présence du fondateur et président du Napec, directeur de la promotion du domaine minier Ayadi Farid, le directeur général de Total & P Algérie en l'occurrence Équateur Jean-Pascal Clémençon, Mohamed Keddam représentant le groupe Petroceltic, Smail Bouderba en sa qualité de vice-président pour l'Afrique du Nord, Zied Ben Hamad en tant que directeur général de Schlumberger en Afrique du Nord et tant d'autres de personnalités comme le directeur de promotion du domaine Alnaft, le P-DG de Sktm, le directeur de la programmation et de la prospective, des ingénieurs d'études de la filiale Grtg et des consultants experts. La matinée sera consacrée à la stimulation des investissements dans un contexte commercial attractif.
Les principaux objectifs recherchés tournent autour de l'adaptation du règlement sur les hydrocarbures afin d'améliorer le contexte commercial en passant au peigne fin l'évolution de la réglementation des hydrocarbures dans tous les aspects de l'industrie de la chaîne pétrolière et gazière, le régime fiscal global dans la réglementation mondiale sur les hydrocarbures. Plusieurs autres sujets seront évoqués, à savoir les tendances observées et l'impact positif à attendre, les types de mesures généralement nécessaires pour accompagner un règlement sur les hydrocarbures, en vue d'une application efficace, la perception des partenaires étrangers concernant le secteur des hydrocarbures en Algérie et leur rôle dans le contexte commercial,, les conditions liées à la réglementation des hydrocarbures et les autres aspects de l'amélioration pouvant jouer un rôle au profit de l'environnement attractif et ce dans un contexte commercial approprié. Quels sont les principes fondamentaux d'un partenariat à long terme gagnant-gagnant? Telle est la question cruciale qui sera posée avec acuité au débat, mais aussi, le modèle de mix énergétique: Sécurité de l'approvisionnement en gaz et impact de l'énergie renouvelable, le développement des énergies renouvelables, l'évaluation du développement des énergies renouvelables en Algérie et leur impact sur le bouquet énergétique d'ici 2030.
Les conclavistes auront à dénicher des solutions concrètes, face à la problématique de la sécurité énergétique dans son volet lié à l'efficacité énergétique, les progrès perceptibles sur cet aspect, les économies des énergies, l'équilibre entre la production et la consommation d'énergies renouvelables nous amène directement au problème de stockage, les solutions économiques applicables et enfin l'étude des cas liés à l'application de l'énergie renouvelable. Napec constitue une véritable façade des derniers développements du secteur en fournissant des réponses et des informations essentielles pour des responsables du secteur de l'énergie après avoir débattu des derniers développements industriels, commerciaux et technologiques, les défis et les avancées de la recherche sur l'ensemble du marché et de l'industrie énergétique. Ainsi donc, la rencontre est perçue comme un espace de réflexion de niveau élevé, aboutissant à l'affermissement cohérent du mouvement du changement actuel, imposé par un marché pétrolier de plus en plus difficile à gérer.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha