Accueil |Nationale |

SON NOM EST ÉVOQUÉ DEPUIS PLUSIEURS MOIS POUR PRENDRE LA TÊTE DE L'EXÉCUTIF

Nouredine Bedoui: l'énarque à l'ascension fulgurante

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Son nom est évoqué depuis plusieurs mois du côté du Palais du gouvernement. Nouredine Bedoui prend enfin fonction dans un poste qu'il attendait depuis longtemps. Ce commis de l'État a connu ces dernières années, une ascension fulgurante.
Sa jeunesse et son dynamisme en sont pour beaucoup! Ainsi, en quelques années, cet Algérois est passé de chef de daïra à Premier ministre, avec comme halte, wali de Sidi Bel Abbès - Bordj Bou Arréridj - Sétif - Constantine, mais aussi ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels et ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, un poste qu'il occupe depuis le 14 mai 2017. Né le 22 décembre 1959 à Aïn Taya dans la wilaya d'Alger, cet énarque (1981 -1985) est très apprécié par le président Bouteflika pour son travail de fourmi sur le terrain. C'est dans cette optique qu'il lui a confié la lourde tâche de s'occuper de la transition vers une nouvelle République.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha