Accueil |Nationale |

APRÈS LE PACIFISME, LA SOLIDARITÉ

C'est cela être algérien!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
C'est cela être algérien!

Des commerçants qui font grève avec des offrandes et des réductions, des restaurants qui prennent en charge des étudiants et des citoyens lambda qui hébergent des inconnus. La solidarité des Algériens est sans limites!

Les Algériens ne cesseront pas d'étonner! Après leur comportement exemplaire durant les marches pacifiques qui ont marqué le pays ces dernières semaines, ils ont encore montré l'exemple durant la grève générale qui a débuté il y a de cela trois jours! En effet, des commerçants ont décidé de faire grève à leur façon! Refusant de baisser rideau pour ne pas pénaliser les citoyens, ils ont bien au contraire ouvert toute la journée avec à la clé des réductions significatives! «en fermant boutique je pénalise le citoyen, je préfère ouvrir en offrant des rabais à mes concitoyens», affirme Toufik propriétaire d'un magasin d'alimentation générale dans la banlieue est d'Alger, qui affiche fièrement son opposition au 5e mandat du Président sortant Abdelaziz Bouteflika avec des pancartes qui font face à celles annonçant des réductions. Toufik n'est pas un cas isolé! Dans les quatre coins du pays, plusieurs autres exemples du genre ont été signalés. Comme à Tizi Ouzou où un commerçant assure le service minimum avec des horaires bien définis, tout en offrant 10 DA de réduction sur tous ses produits. De même à Sétif, Annaba, Ouargla, Oran...D'autres commerçants sont allés encore plus loin en offrant gracieusement des produits aux clients. Il s'agit, notamment des produits de première nécessité comme le lait et le pain. La photo d'un commerçant dans le petit village de Sbaat (Rouiba-Alger) a fait le «buzz» sur la Toile. Il a achalandé de paniers de pain le trottoir qui fait face à son magasin, resté fermé. Il a apposé sur sa devanture la mention: «Servez-vous mes frères, c'est pour vous. Tous unis contre le cinquième mandat!». Ce petit commerçant a fait des émules puisque plusieurs de ses collègues ont fait de même à travers les quatre coins du pays en offrant pain et lait aux citoyens qui ne trouvent pas où s'en procurer. Le même élan de solidarité s'est fait remarquer lors des trois actes des manifestations contre la candidature du Président sortant Abdelaziz Bouteflika. Citoyens lambda et commerçants proposaient des bouteilles d'eau aux marcheurs. Elles fusaient de partout: balcons, cages descaliers, devantures de magasins...Ces belles images ont été agrémentées par des jets de bonbons à travers les fenêtres pour faire de cette révolte populaire une fête algérienne. Que dire alors du «Fast food Quickly» d'Oran qui a tout bonnement décidé de prendre en charge les étudiants qui ne trouvent pas où manger après la fermeture des restaurants universitaires, décidée par la tutelle. Appréciez-plutôt: «Suite à la fermeture des cantines des cités universitaires, notre maison s'engage à offrir des pizzas à tout étudiant résidant hors wilaya, muni de sa carte, Marhba Bikoum.» Un petit geste, mais ô combien symbolique quand on connaît la situation financière dans laquelle se trouvent certains étudiants... D'ailleurs, beaucoup d'étudiants résidant dans les wilayas où ils étudient, ont décidé d'héberger leurs camarades qui risquaient de se retrouver à la rue suite à cette grave décision. Mieux encore, le jour de l'annonce de la fermeture des résidences universitaires, des inconnus, hommes et femmes, ont fait le tour de celles-ci en proposant un hébergement aux universitaires ou simplement de payer les tickets de bus pour ceux qui veulent rejoindre leurs foyers, mais qui n'en ont pas les moyens! Qu'ils sont beaux nos compatriotes qui prouvent encore une fois que les Algériens constituent un peuple...unique!

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha