Accueil |Nationale |

UN TÉMOIN DE L'AMITIÉ QUI LIE L'ALGÉRIE À LA RUSSIE

Tolstoï a sa rue à Alger

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Léon TolstoïLéon Tolstoï

L'ambassadeur russe ré-inaugure la rue Léon-Tolstoï à Hydra (Alger)

La rue Léon Tolstoï, du nom du célèbre écrivain et penseur russe, a été «ré-inaugurée», hier matin, par l'ambassadeur de Russie à Alger, Igor Beliaev.
Le diplomate, qui était entouré du personnel de la chancellerie et autres officiels, a dévoilé la plaque commémorative portant une esquisse de cette figure majeure de la littérature russe, Léon-Tolstoï. On lui doit le best seller universel «Guerre et Paix», et aussi «Anna Karenine», «Résurrection» ou encore «Récits de Sébastopol» entre autres.
L'ambassadeur a évoqué à cette occasion, les relations amicales algéro - russes qui datent de l'époque de l'Emir Abdelkader alors que ce dernier se trouvait en exil à Damas en 1860 et avec lequel des documents officiels ont été échangés. C'est à cette date-là que l'Emir Abdelkader a été décoré, a rappelé le diplomate, de l'Ordre russe «Aigle blanc» pour ses efforts visant à mettre fin aux querelles qui avaient surgi entre les chrétiens et les musulmans au Proche-Orient. Par cet acte, le gouvernement du tsar russe aspirait, en particulier, «à mettre en exergue ses sentiments amicaux envers le peuple algérien» à sa tête l'Emir Abdelkader.
Le Président Abdelaziz Bouteflika s'est rendu en Russie en avril 2001 où les deux pays ont signé la «Déclaration du partenariat stratégique». De leur côté, les présidents russes Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev ont effectué des visites en Algérie respectivement en 2006 et en 2010.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha