Accueil |Nationale |

CONSTANTINE

Imposante manifestation des médecins et étudiants

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Imposante manifestation des médecins et étudiants

Au passage des manifestants, des femmes positionnées au niveau de leurs fenêtres lançaient des youyous et criaient «vive l'Algérie!».

Des milliers de médecins et étudiants ont marché hier à Constantine. Alors que la marche des médecins à débuté depuis le CHU Ben Badis, celle des étudiants a démarré depuis l'université 1 des frères Mentouri. Les deux foules, imposantes d'ailleurs, ont fait jonction au centre-ville devant le centre culturel Al Khalifa. Les manifestants ont formulé les mêmes slogans habituels afin de confirmer cette volonté de dire non au prolongement du mandat du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, non au gouvernement du nouveau Premier ministre Nouredine Bedoui, oui au changement et non à la violence. Les manifestants ont ainsi insisté sur le caractère pacifique de la manifestation scandant «Pouvoir illégitime dégage», «FLN dégage», ou encore «rendez-nous notre pays». La lettre du président, largement diffusée avant-hier à l'occasion de la journée du 19 mars, journée de la Victoire, date qui correspond au 57ème anniversaire de la proclamation du cessez-le-feu, dans laquelle il confirme le prolongement de son mandat, n'a pas convaincu la population qui demande le départ du pouvoir actuel sans exception. Au passage des manifestants, des femmes positionnées au niveau de leurs fenêtres lançaient des youyous, criant «vive l'Algérie», mais aussi «y en a marre de ce pouvoir». Durant leur marche depuis la Brèche jusqu'à la rue Kennedy en passant par la rue Messaoud-Boudjriou et Abane-Ramdane, les manifestants chantaient également des chants patriotiques, insistant sur le fait et l'importance de changer le «système». Ainsi, après le rejet du cinquième mandat, la rue rejette désormais le prolongement et exige le changement radical sans détour, ni ruse. Depuis le 22 février, les Algériens n'ont donc qu'un seul objectif, celui de passer à la IIe République avec des acteurs plus compétents et plus sérieux pour sauver le pays. D'autres manifestations ont été enregistrées dans d'autres régions de l'Est, selon des informations parvenues à notre rédaction.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha