Accueil |Nationale |

DANS UN ÉDITORIAL PUBLIÉ DANS LA REVUE EL DJEÏCH

L'ANP est "le bras protecteur du peuple"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'armée réitère son engagement à demeurer «le bras protecteur du peuple et de la patrie».

«Le peuple est la seule et unique source du pouvoir», cet article 7 de la Constitution a fait la pleine Une de la revue El Djeïch, dans son numéro du mois d'avril. La voix de l'Armée nationale populaire (ANP) a choisi de confirmer l'engagement total de l'institution militaire au côté du peuple. Dans un éditorial intitulé «la voix du peuple est souveraine», la revue est revenue longuement sur les déclarations du chef d'état-major, Ahmed Gaïd Salah et sur la voie à suivre pour sortir l'Algérie de l'actuelle crise. L'éditorialiste a tenu, en amorce, à rappeler que les décisions prises par l'ANP s'inscrivent totalement dans le cadre des missions qui lui sont assignées conformément à l'article 28 de la Constitution, à savoir être la garante de l'Indépendance nationale, de l'intégrité territoriale et de la protection du peuple contre tout danger. Mais pas seulement. La sommation du général de corps d'armée, adressée au désormais ex-président de la République, confirme aussi selon la revue, «la fidélité (de l'ANP) au message de Novembre, au serment qu'elle a prêté de placer l'Algérie et l'intérêt suprême de la patrie au-dessus de toute considération». Revenant au lien étroit qui lie le peuple à son armée, l'éditorial d'El Djeïch assure que «ce lien étroit s'est renforcé et consolidé» au point que rien ne saurait «le rompre (...) Ce lien solide et vital qui unit le peuple algérien à son armée dont la force est illustrée à travers cette interaction affective exprimée par les élans de solidarité entre le peuple et son armée lors des épreuves et malheurs». Mue par sa conviction émanant de son attachement à la légitimité constitutionnelle, l'ANP a réaffirmé sa pleine adhésion aux revendications légitimes du peuple algérien et l'a soutenu «tout comme le peuple algérien a favorablement apprécié et accueilli cette démarche, voyant en elle la solution la plus appropriée pour surmonter la crise et mener le pays vers la sécurité et la stabilité», a écrit le support médiatique de l'armée, ne manquant pas d'insister sur la nécessité d'aller vers la solution préconisant l'application de l'article 102 de la Constitution. «La position de l'ANP face aux développements que connaît le pays demeure immuable dans la mesure où elle s'inscrit constamment dans le cadre de la légalité constitutionnelle et place les intérêts du peuple algérien au-dessus de toute autre considération, en estimant toujours que la solution de crise ne peut être envisagée qu'à travers l'activation des articles 7, 8 et 102». La revue El Djeich explique que seule une solution inscrite dans la Constitution permettrait à l'Algérie de traverser la conjoncture actuelle en toute sécurité et «d'éviter ainsi des scénarios aux retombées néfastes». Un hommage a été rendu à la «maturité» dont a fait montre le peuple non sans regretter que «certaines parties mues par des intentions malveillantes» aient tenté de porter atteinte à la crédibilité et à l'image de l'ANP. Elle a enfin réitéré encore une fois son engagement à demeurer «fidèle au serment qu'elle a fait devant Allah et l'Histoire et d'être le bras protecteur du peuple et de la patrie».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha