Accueil |Nationale |

ORAN

Un cdi pour 2300 municipaux

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Après plus de 20 années d'attente, près de 2300 municipaux ont fini par avoir gain de cause en faisant leurs adieux au suspense qu'ils ont enduré des années durant. Ces communaux viennent d'être titularisés dans leurs postes de travail dans le cadre du statut de la Fonction publique. Une telle annonce leur a été faite par le wali d'Oran, Mouloud Cherifi, leur ayant rendu visite en vue de débattre communément de tous les problèmes que vivent ces employés ayant leur la nécessité de leur promotion au titre d'employés permanents en bénéficiant des postes budgétaires. Les plus heureux sont essentiellement les agents de nettoiement des services d'hygiène (Dha) qui ne cessent, à longueur de journée et d'année, de sillonner les artères de la ville poussant des grands bacs à ordures, sans rechigner, à nettoyer les coins et les recoins, les marchés de la ville à l'aide de leurs balais et pelles. Justice vient donc d'être rendue à ces municipaux qui ont, pendant plus de 20 années, brillé par leur abnégation, ayant résisté en faisant face au spectre du chômage. Une telle mesure a été approuvée par le ministère de l'Intérieur sur recommandation argumentée et défendue par la wilaya d'Oran. «Ce dossier sera clôturé définitivement à la faveur de la promotion de ces municipaux», a affirmé le wali d'Oran. Et ce n'est pas tout. Le wali d'Oran a, en présence des municipaux concernés par ladite promotion, remis la décision de permanisation, en main propre au maire d'Oran, Noureddine Boukhatem et au représentant syndical local.
Ne se contentant pas d'une telle heureuse fin d'un long cauchemar, le wali d'Oran s'est engagé à la régularisation financière des employés concernés en conjuguant les efforts avec l'APW d'Oran dans le but d'injecter d'importants bud gets en vue de venir à bout d'une telle problématique. Idem pour le reste des autres problèmes socioprofessionnels de ces municipaux dont entre autres leur droit au logement. La wilaya d'Oran, par le biais de Mouloud Cherifi, s'est saisie de ce dossier tout en s'engageant à prendre en charge dans les plus brefs délais et ce dans le cadre de l'amélioration des conditions professionnelles et de vie des personnes concernées, les municipaux.
Plus d'un employé n'a pas caché sa satisfaction après avoir souffert le martyre en ne percevant très souvent pas ses mensualités dans les délais faute d'argent et autres aléas et contraintes administratives.
Recrutés depuis plus de 20 années, ces employés ont été affectés dans tous les services communaux à titre de contractuels attendant leur permanisation, observant de longs rassemblements dans lesquels ils n'ont cessé d'appeler à l'officialisation de leur recrutement. Leur mobilisation a fini par être payante.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha