Accueil |Nationale |

MENSONGES ET CONTREVÉRITÉS

Qui veut salir le CHU de Tizi Ouzou?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Qui veut salir le CHU de Tizi Ouzou?

La rumeur diffusée sur les réseaux sociaux vise à saper les efforts déployés par le personnel de cet établissement qui poursuit son développement enclenché depuis plusieurs années.

Le Centre hospitalo-universitaire Mohamed-Nédir a été victime d'une rumeur largement relayée dans les réseaux sociaux, ces derniers jours. Il y était rapporté que le corps d'un malade décédé a été gardé dans les toilettes en attendant son transfert à la morgue. L'information a vite été suivie d'une large vague d'indignation par des internautes révoltés par ce qu'ils ont qualifié de laisser-aller injustifiable.
Mais quelques heures plus tard, la direction de ce grand établissement hospitalier qui couvre toutes les wilayas du Centre a apporté un démenti catégorique à ce qu'elle qualifie de rumeurs infondées. Des clarifications ont été apportées sur le cas soulevé avec professionnalisme de la part de la cellule de communication. Un communiqué émanant justement de ce service évoque, en effet, une vidéo trompeuse et manipulée qui est diffusée sur les réseaux sociaux, faisant croire que le corps d'un décédé allongé couvert sur un brancard est isolé dans les sanitaires du pavillon des urgences du CHU Nedir Mohamed. La réalité est toute autre, explique le document dont nous avons reçu une copie. Les lieux, une salle aménagée avec rangements, mitoyens des salles d'hospitalisation, font office d'un espace vestiaire où les corps sont gardés pendant les deux heures réglementaires qui suivent le premier constat du décès par le médecin, avant sa confirmation, une fois l'échéance passée, on procéde au transfert du corps à la morgue. La salle, précise la direction du CHU Nédir, n'est jamais exploitée aux desseins que veut le faire croire la grossière manipulation. D'ailleurs, un vrai espace sanitaire (avec pancarte en haut de la porte) y est constamment accessible aux malades, ce qui est loin d'être le cas pour la salle en question aménagée avec les règles d'hygiène y afférentes et exploitée, en tant qu'espace de transit des corps de décédés depuis 2005.
En fait, la rumeur diffusée sur les réseaux vise à saper les efforts déployés par le personnel de cet établissement qui poursuit son développement enclenché depuis plusieurs années. Le CHU Nédir Mohamed a grandement amélioré ses services par rapport à un passé récent. Si des problèmes persistent encore, c'est plus dû à une politique nationale mal adaptée aux besoins des populations. Ce qui empêche d'ailleurs le personnel et les établissements de satisfaire les malades. Un manque à gagner existe en effet en matière de spécialistes de quelques spécialités à l'instar de la radiologie. Un autre point noir reste toujours sans solution au niveau de la clinique obstétrique Tassadit Sbihi qui ne parvient pas à satisfaire la demande et à améliorer la qualité des soins prodigués aux parturientes. Pour le reste, le CHU Nédir se rapproche résolument du niveau international.
Des opérations de haute facture sont faites par les médecins de cet établissement avec brio.
Des greffes rénales et de moelle épinières sont à présent réalisées à Tizi Ouzou en plus des missions effectuées par les spécialistes pour la formation des personnels des CHU des autres wilayas du pays.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha