Accueil |Nationale |

ÉCHARPES, DRAPEAUX, CIGARETTES, SANDWICHS ET MÊME PANCARTES

Le juteux business des manifs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Tout ce qui est aux couleurs de l'Algérie est bon à vendreTout ce qui est aux couleurs de l'Algérie est bon à vendre

Le nombre de ces marchands à la sauvette augmente crescendo, tout comme les produits qu'ils proposent. Un business qui tourne néanmoins souvent au racket avec, notamment les fameux «parkingeurs», mais pas qu'eux...

«Business ITS Business.» C'est avec cette logique des plus capitalistes que certains Algériens abordent les manifestations contre le système en place! En effet, plus les semaines passent, plus la foule grandit, plus les marchands à la sauvette sont nombreux. Ils écument les manifestations, proposant toutes sortes de produits. La star du moment est bien évidemment le drapeau national. Il se vend comme des petits pains. «Le 8 mars dernier, j'en ai vendu près de 500», révèle fièrement, Bilal, habituellement «installé» près d'une entrée de stade de football. Lui et ses amis ont néanmoins «déménagé» au centre d'Alger. «Jour de marche, c'est beaucoup, mais beaucoup plus rentable», soutient-il en avouant que durant les quatre semaines qu'il a travaillé il s'est fait presque autant de bénéfices que pendant toute une saison footballistique. Il faut dire qu'avec les millions de personnes qui défilent chaque semaine à travers le pays,il y a un énorme potentiel de clients! «Tout ce qui est aux couleurs de l'Algérie est bon à vendre», souligne pour sa part, Mohammed qui a sorti des vieux stocks datant de l'épopée d'Oumdurman en 2009. Il a vendu devant nous un fanion où il y a inscrit: «Coupe du monde 2010 -Afrique du Sud.» «Ce genre de produits, on les solde», précise ce «businessman des manifs». Les affaires vont bon train puisque lui et ses amis ne se font pas prier pour doubler, voire tripler les prix. À l'exemple bien entendu des drapeaux qui ont débuté à 700 dinars avant de passer par 500 dinars pour être cédés vendredi dernier jusqu'à 300 dinars. Cela alors qu'ils sont monnayés devant les stades à pas plus de 250 dinars, négociables. Toutefois, la concurrence est de plus en plus rude sur les «accessoires de marche», en plus du fait que la demande a diminué vu que beaucoup de marcheurs se sont déjà équipés. C'est ce qui justifie la baisse des prix et évidemment l'apparition sur les trottoirs de nouveaux produits. Ainsi, on a pu voir les «Mhadjeb, skhounine, harine», les gâteaux et les boissons, mais aussi les oeufs durs et toutes sortes de sandwichs, exception faite du cachir à cause bien entendu de l'histoire qu'il y a par rapport aux repas des partisans de l'ex -président de la République Abdelaziz Bouteflika. D'autres s'adaptent aux conditions climatiques en vendant des parapluies, les jours d'intempéries. Il y en a même qui se sont mis dans la vente de pancartes pour protestation... Ces produits sont aussi cédés à des prix qui donnent le tournis. Tout est doublé! Les oeufs durs qui coûtent habituellement 20 dinars sont vendus à 40 dinars, voire 50 dinars. Même chose pour les «Mhadjeb» ou les sandwichs. Certains ne se contentent pas de doubler les prix, mais ils imposent aussi un monopole. Comme avec les cigarettes qui voient leur prix augmenter le vendredi. «Doukhane alfine ou kayane ghir el Rym» (la cigarette c'est 20 dinars et on ne vend que du Rym, Ndlr), crient les vendeurs à la sauvette qui écoulent la marque la moins chère du marché au prix de la plus...chère! Toutefois, ces petits débrouillards ne sont pas les seuls à imposer leur loi.
Sous couvert du Hirak, en décorant bien leurs magasins des couleurs nationales, certains commerçants saignent les marcheurs. C'est surtout le cas des pizzerias au centre d'Alger qui imposent un seul menu le vendredi. «À prendre ou à laisser», répondent-ils sèchement. Mais le pire, c'est dans le fait que le prix de ce menu est beaucoup plus cher qu'en semaine, nonobstant le fait que certains ferment leurs sanitaires à leurs clients du jour en justifiant cela par le fait qu'elles soient bouchées.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha