Accueil |Nationale |

Appel des enfants de Mohamed BOUDIAF

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Appel des enfants de Mohamed BOUDIAF

Peuple algérien,
Nous, enfants du Chahid Mohamed Boudiaf, lançons un Appel de Rassemblement autour du Projet de Société laissé par Mohamed Boudiaf, sous le mot d'ordre «L'ALGERIE AVANT TOUT».

Peuple algérien,
Dès son retour en Algérie, en janvier 1992, Boudiaf avait appelé à une rupture radicale avec le système, les méthodes, les pratiques et les hommes du passé; un appel qui s'inscrit parfaitement avec le Hirak du peuple depuis le vendredi 22 février 2019, et qu'il avait souhaité dès 1963, dans son livre «Où va l'Algérie?»
Boudiaf, l'homme visionnaire disait déjà en 1963 que «Le bouillonnement qui agite les masses algériennes prendra forme, acquerra un sens politique et donnera naissance à un mouvement puissant que n'arrêteront ni les menaces ni la répression...».
Il avait également prédit que «D'un côté il y a le système et tous les profiteurs, de l'autre les masses trompées dont la patience est à bout. Cette coupure irrémédiable ne permet plus la moindre hésitation devant le choix du parti à prendre... J'émets le voeu que cette compréhension commune nous amènera à un travail révolutionnaire commun: à savoir que la seule possibilité de changements est liée à une action des masses à partir de la base, s'opposant à l'Etat et imposant une nouvelle forme d'Etat...»
Ainsi, il est temps plus que jamais de revenir à l'esprit de la Déclaration du 1er Novembre et renouer avec l'espoir de bâtir une Algérie sur les principes de Justice, de Liberté, de Diversité, de Savoir, de Science, de Transparence, afin de rattraper le retard accumulé depuis l'Indépendance confisquée en 1962.
Peuple algérien,
Cet Appel vise dans l'immédiat une Assemblée constituante, la dissolution de tous les partis politiques, la préparation d'une loi électorale, d'une loi sur les partis et d'une loi sur les médias. L'Assemblée constituante fera office de Parlement durant la période transitoire, jusqu'à l'élection d'un nouveau président de la République et de la nouvelle Assemblée nationale, selon le principe que le peuple est la source de tout pouvoir.
Rendre au peuple son droit dans le choix des programmes et des hommes et femmes appelés à appliquer les programmes acceptés par le peuple, a toujours été le principe fondamental de la vie de Mohamed Boudiaf, pour lequel principe il a été exilé puis tombé victime du lâche assassinat. Gloire à nos martyrs et vive l'Algérie!

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha