Accueil |Nationale |

SELON UN EXPERT DE L'OTAN RENCONTRÉ À RIGA EN LETTONIE

La crise algérienne est pacifique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ce qui se passe en Algérie, n'à rien a voir avec les évènements actuels au niveau de la Libye où une guerre est menée par le maréchal Khalifa Haftar contre les groupes terroristes.

Rencontré à Riga, capitale de la Lettonie, au siège du Nato Stratcom, dans le cadre d'une formation organisée par le Centre international de journalisme au profit de journalistes du Monde arabe et dont le siège est basé à Washington DC, Giorgio Bertolin expert en stratégie de l'information, pense que ce qui «se passe en Algérie est très pacifique», autrement dit n'implique aucune inquiétude. Notre interlocuteur ne répondra pas au nom de l'Otan, puisque, dira-t-il, cette formation a son propre porte-parole, n'empêche qu'en tant qu'expert il donnera son avis.
Selon lui ce qui se passe en Algérie, n'a rien à voir avec les évènements actuels au niveau de la Libye où une guerre est menée par le maréchal Khalifa Haftar contre les groupes terroristes. En exposant cette idée, notre interlocuteur voulait certainement dire qu'il n'y a aucune comparaison à faire entre les deux pays.
Ajoutant que si l'Otan est intervenue au niveau de la Libye, c'est pour la simple raison d'instaurer la paix, préserver la démocratie. La Libye vit pourtant une situation dramatique depuis la disparition du colonel Mouammar El Gueddafi, d'ailleurs assassiné par ceux qui l'ont trahi. Ainsi, l'image de l'Algérie vue de l'extérieur est jugée de pacifique et n'a rien à voir avec ce qui a été vécu par les autres pays ayant connu «ce printemps arabe».
Pacifique devient le mot magique des Algériens qui ont donné un vrai sens à leurs manifestations pacifiques. Notre interlocuteur l'a d'ailleurs bien noté. Lors de cette entrevue, les débats et questions sur les fake news se sont poursuivis. Il a été question encore une fois d'avertir sur l'importance de ce sujet, mais surtout de ce que peuvent engendrer les fausses informations toujours prêtées à la Russie. Son influence, selon les différentes personnes rencontrées, d'ailleurs de haut niveau, est à craindre. C'est forcément une question de confiance aussi puisque aucune partie n'est prête à se rapprocher de l'autre. D'ailleurs, pour Giorgio Bertolin les démarches de l'Otan dans la région sont toujours mal interprétées par les Russes, notamment quand il s'agit d'exercices. Ceux-ci, selon lui, répondent toujours avec des menaces, alors que l'intention vise à préserver la paix. Cependant, plusieurs pays dans le monde méritent la paix aussi, tel que le Yémen, dont la population est assassinée tous les jours par les alliés de l'Otan.

Riga, la ville de la nature
Riga, capitale de Lettonie, n'est pas seulement une zone de crise entre l'Otan et la Russie, où les médias se font la guerre qui ne servira à rien, mais c'est aussi la ville de la nature, des grands jardins et des forêts. Le centre historique de Riga est l'épicentre touristique avec ses bons et mauvais côtés. Centres est le coeur battant de la capitale. Mezaparks est bourgeoise, résidentielle, verte et charmante. Moins connue l'autre rive de Riga et quelques surprises entre des maisons en bois colorés. Le faubourg de Moscou en cours de revitalisation comme on dit dans le jargon (futur terrain de spéculation immobilière). Riga est aussi la ville où l'on se sent bien, et en paix et de l'art nouveau. Les artistes en effet, longent les jardins et ruelles et fascinent avec leur savoir-faire.Elle ne compte que 700 000 habitants et demeure la troisième plus grande ville des pays Baltes, derrière Saint-Petersbourg et Stockholm. 44% des habitants sont des Lettons et 56% sont des Russes, des Ukrainiens, des Polonais et des Biélorusses. Une coexistence a été constatée entre ces habitants, même si l'influence russe est contestée, non pas parce qu'elle existe réellement, mais l'on craint une domination. Ces habitants, qui se ressemblent dans les traditions et les habitudes, partagent un espace composé de 23% d'espaces verts et naturels et 16% d'eau, de quoi s'inspirer pour un envol vers une vie meilleure. Il se passe tellement rien qu'un simple incendie constitue une information capitale. Elle compte aussi 4000 maisons en bois, les regarder, se reposent les yeux.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha