Accueil |Nationale |

LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION EN VISITE À LA DIRECTION DE L'ANEP

"La publicité sera distribuée équitablement"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Hassan RabehiHassan Rabehi

«Un conseil de l'éthique et de la déontologie sera installé. Il veillera à instaurer toute la transparence en matière de paramètres de distribution d'espaces publicitaires.»

Ce premier contact avec l'Anep entre dans le cadre d'un programme de visites de travail aux différentes structures du département. Le ministre veut s'enquérir des défis et des problèmes auxquels fait face le secteur de la communication.
A cet effet, «la réunion que nous avons tenue aujourd'hui avec les responsables de l'Anep, a abouti à la décision de création d'une commission, qui se chargera du suivi et de la régulation de la distribution des espaces publicitaires, autant pour le secteur privé que pour les médias publics, de façon démocratique et transparente», a déclaré le tout nouveau ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hassan Rabehi, lors de la visite qu'il a rendu, hier, au siège de la direction générale de l'Anep. Questionné sur les sanctions appliquées à certains médias récemment, qui ont vu leurs espaces publicitaires supprimés, alors que certains médias dont les gérants n'ont rien à voir avec la presse et continuent d'en bénéficier, et sur le sort de la presse électronique qui souffre d'absence d'agrément, le ministre a expliqué que son équipe vient d'être installée, qu'il faut lui laisser le temps de faire l'état des lieux et de prendre les mesures nécessaires, «je vous rassure, tous les médias auront leurs quotas équitablement et sans exclusion». A cet effet, un conseil de l'ethique et de la déontologie sera installé et veillera à instaurer toute la transparence en matière de paramètres de distribution d'espaces publicitaires et d'agréments. Comme il se chargera également de mettre en place les conditions de délivrance de la carte professionnelle de presse. Par ailleurs, interrogé sur les dispositions que va prendre son département sur le phénomène des fake news, qui menace de plus en plus le paysage médiatique et politique, le ministre a tenu à prévenir fermement contre ce danger «nous devons tous nous constituer en barrages contre ces pratiques dangereuses, qui veulent manipuler l'unité du peuple, pour le dévoyer et instaurer le chaos, nous devons tous être vigilants». En outre, s'exprimant sous la casquette de porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication a affirmé en réponse à une question sur la situation en Algérie, et sur les vendredis du mouvement populaire, que «ce nouveau gouvernement travaille pour répondre aux attentes du peuple et oeuvrera pour l'unité nationale et l'émergence de la démocratie». Pour rappel, le nouveau ministre de la Communication avait pris ses fonctions le 1er avril, à la tête du département de la communication, en s'engageant à «ne ménager aucun effort pour être à la hauteur des défis, notamment en cette période qui exige des cadres du secteur de la communication davantage d'efforts, d'efficacité et d'engagement car, il s'agit de répondre aux attentes des citoyens en matière d'information et de communication».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha