Accueil |Nationale |

GRANDES QUANTITÉS DE DROGUE SAISIES

Les dealers sévissent toujours

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Belle priseBelle prise

Les forces de l'ordre ont ces derniers jours intensifié leurs interventions en matière de démantèlement de réseaux liés à la drogue ou autres.

La criminalité à la dent dure. En dépit d'une conjoncture assez particulière qui marque le pays depuis des semaines, les bandits de tout acabit prolifèrent et ne cessent d'activer dans de sombres marchés. Les forces de l'ordre ont ces derniers jours intensifié leurs interventions en matière de démantèlement de réseaux liés à la drogue ou autres. Dernièrement «des individus suspects, en possession d'armes blanches et de substances prohibées, ont été interpellés par des brigades de la Gendarmerie nationale dans plusieurs wilayas du pays», a annoncé la GN par le biais d'un communiqué. «Dans la wilaya de Aïn Témouchent, et lors d'une patrouille sur la RN 101, reliant Sidi-Bel-Abbès à Aïn Témouchent, dans la commune de Chentouf, les gendarmes ont interpellé, à bord d'un véhicule, quatre individus, en possession de 195 g de kif traité et d'une épée», détaille la même source. La GN explique encore que «les enquêteurs ont saisi dans le domicile de leur acolyte, et découvert 20 comprimés de psychotropes, 495 faux billets de banque en coupures de 1000 et 2000 DA, deux épées, une unité centrale pour micro-ordinateur et une imprimante laser». Dans la wilaya de Tlemcen cette fois-ci, les éléments de l'Escadron territorial de la sécurité routière, au niveau d'un barrage dressé sur la RN 22, reliant Tlemcen à Aïn-Témouchent, dans la commune de Remchi, ont interpellé deux autres individus, à bord d'un véhicule, en possession de 190 g de kif traité». En parallèle à la wilaya de Tiaret, on fait état de l'interpellation de trois individus par la police. Les délinquants étaient à bord d'un véhicule, en possession de 269 comprimés de psychotropes, au niveau de la RN 23, reliant Relizane à Tiaret. Par ailleurs, à Ouargla, «agissant sur renseignements et en vertu d'un mandat de perquisition, les gendarmes de la brigade de Rouissat ont interpellé un individu et saisi, en son domicile, 100 g de kif traité et 108 comprimés de psychotropes, ainsi que deux poignards», fait-on savoir. Des faits du même genre ont eu lieu à la wilaya de Tipasa, où les gendarmes ont, lors d'une patrouille, menée dans la ferme Djad Boualem, interpellé trois personnes à bord d'un véhicule, en possession de 35 comprimés de psychotropes» selon la même source. L'opération la plus importante en matière de lutte contre le trafic de drogue a été enregistrée à Constantine. Il s'agit de la saisie d'une quantité de 361 900 comprimés psychotropes par les éléments de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) relevant du service de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Constantine qui ont démantelé un réseau spécialisé dans le trafic de drogue au niveau national, a-t-on indiqué jeudi dans un communiqué de la cellule de communication de cette institution sécuritaire. On fait savoir également, que cette affaire a été déclenchée sur la base d'informations parvenues à cette brigade, «indiquant une activité de trafic de grandes quantités de psychotropes par un groupe de malfaiteurs, a précisé la même source, soulignant que les enquêtes, diligentées depuis près de six mois, ont permis d'identifier les 15 membres de ce réseau criminel, âgés entre 28 et 54 ans et issus de wilayas dans l'est et le centre du pays».

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha